Avec ce projet de loi, Emmanuel Macron entend apparemment travailler à sa réélection. Cependant, certains de ses cadres sont assez peu convaincus...
Le projet de loi "boucherie" qu'Emmanuel Macron espère faire passer en douceAFP

Il s'agit avant tout de verdir son bilan. Et pourtant, ils sont nombreux, dans l'entourage d'Emmanuel Macron, à redouter jusqu'aux "fourches" que pourraient sortir les Françaises et les Français les plus mécontents. La crise des Gilets Jaunes, semble-t-il, demeure fraiche dans la plupart des têtes de l'exécutif. Le président, quant à lui, souhaite la mobilisation de ses troupes autour de la loi climat et résilience, indique Le Figaro. Cette dernière a récemment été présentée en Conseil des ministres, est née des travaux de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) et peine à convaincre jusque dans la majorité.

Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique et solidaire, évoque "une loi d'espoir" et des "solutions pratiques". Dans l'immédiat, on sait que le texte comporte 69 articles et que ces derniers sont supposés "faire entrer l'écologie dans la vie quotidienne des Français", poursuit le quotidien national. Il s'agit du deuxième plus gros de tout le quinquennat, après la loi Pacte. Et cela n'a rien d'anodin : il soulève un nombre considérable de thématiques, notamment sur les logements, l'agriculture, les transports ou l'énergie.

Qui Emmanuel Macron cherche-t-il à apaiser avec un projet de loi pareil ?

Si le président de la République est prêt à s'engager dans un combat pareil, lequel inquiète plusieurs de ses ministres et devrait débuter en mars, c'est parce qu'il entend définir la position de La République en Marche à l'égard de l'écologie. Faut-il être offensif ou pragmatique ? L'enjeu est clair : l'électorat urbain de centre gauche que se partagent encore LREM et Europe Ecologie-Les Verts.

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.