Mercredi, les journalistes ont reçu des courriers anonymes dans lesquels étaient glissées des balles de gros calibre. Les lettres contenaient une série de menaces de morts.

Deux courriers ont été reçus par des journalistes ce mercredi, d'après le site d'information l'Express.fr. L'un d'entre eux étaient adressée au journaliste d' I-télé, Michael Darmon. L'autre était à destination de Jean-Pierre Elkabbach, l'interviewer vedette d'Europe 1. Dans ce pli figurait aussi des menaces contre l'autre animateur de la station, Bruce Toussaint et à ses "copains de Canal +". Une copie de ce courrier hostile avait également été envoyée à Olivier Schramek, le président du CSA.

La même méthode que pour le juge GentilComme pour le juge Gentil, le courrier était accompagné d'une balle de gros calibre. Le magistrat a reçu la lettre de menace le même jour que les journalistes. Cela faisait suite à la mis en examen de Nicolas Sarkozy pour abus de faiblesse dans le cadre de l'affaire Bettencourt. Le procédé est identique et l'expéditeur pourrait être le même.

Un groupe mystérieuxLes deux lettres adressées aux journalistes étaient signées par un groupe nommé "Interaction des Forces de l'Ordre". Cette énigmatique organisation affirme être basée à Paris, Melun, Caen et Cherbourg.En 2009, Thierry Jérôme, surnommé le "Corbeau de l'Hérault" avait été arrêté et jugé pour des faits similaires. Il avait menacé par courrier une trentaine de personnalités, dont Nicolas Sarkozy, Frédéric Mitterand ou encore Rachida Dati. Il signait ses courriers du nom de "cellule 34". L'individu avait été condamné à un an de prison avec sursis. 

La lettre de menace en entier sur L'Express.fr

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.