Fini les étés à Saint-Tropez ou en Corrèze, Jacques et Bernadette Chirac ont une fois encore décidé de partir quelques jours au Maroc. Un choix qui serait motivé par plusieurs raisons.

Cette année encore, Jacques et Bernadette Chirac ont décidé de poser leurs valises au Maroc. Un choix quelque peu surprenant au regard de tous les autres étés qu’ils ont passés en compagnie de leurs amis les époux Pinault à Saint-Tropez dans le Var ou encore en Corrèze dans leur vaste demeure. Au château de Bity, de nombreux invités avaient l’habitude de leur rendre visite pour un apéritif, un dîner ou même une partie de billard.

Un lieu qui leur offre l’isolementMais aujourd’hui, ce type de vacances semble révolu. Depuis l’année dernière, l’ancien couple présidentiel se plaît à séjourner au Maroc. Le roi Moahmed VI met en effet une de ses résidences à leur disposition à Agadir. Un lieu qui leur permet non seulement de profiter de la douceur du climat de bord de mer mais aussi de s’isoler. Hormis quelques repas pris en ville au restaurant La Madrague, l’ex-chef d’Etat se montre peu. Une situation qui doit sans doute convenir à Bernadette Chirac, si l’on en croit les dernières informations de VSD. "Privé de sortie" écrit le magazine cette semaine à propos de Jacques Chirac, qui précise que sa femme régit désormais sa vie et lui interdit quasiment tous les menus plaisirs qu’il affectionnait comme la cigarette, l’alcool et les bains de foule. Toujours d’après l’hebdomadaire, elle n’hésiterait pas non plus à l’humilier en public à coup de phrases assassines.

Eviter les dérapages ?Ce comportement aurait même eu raison de leur relation avec certains de leurs amis. "On n’en peut plus d’elle, on ne peut plus la voir, elle nous emmerde", a confié l’un d’entre eux au Canard Enchaîné. Mais plus que ses propres dérapages, sans doute Bernadette Chirac veut également éviter ceux de son mari. Victime d’un AVC en 2005, l’ancien président a depuis une santé fragile. Un sujet délicat et pour lequel son épouse ne laisse filtrer que très peu d’informations. Aussi, et alors que François Hollande et d’autres personnalités politiques aimaient venir rendre visite à Jacques Chirac pendant l’été, a-t-elle sûrement pensé qu’en s’envolant de l’autre côté la Méditerranée elle limiterait, voire réduirait à néant, ces rencontres.

Publicité
La proximité d’un hôpitalOutre l’isolement que leur procure la résidence du roi du Maroc, Jacques et Bernadette Chirac apprécieraient également sa proximité avec un centre hospitalier très moderne. Une précaution là encore en lien avec la santé de Jacques Chirac.

En vidéo sur le même thème - Bernadette Chirac parle de Jacques Chirac : "la retraite, c'est pas bon !"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité