Depuis quelques mois, la France a un nouveau gouvernement mené par Edouard Philippe. Mais que deviennent les anciens ministres de Bernard Cazeneuve ?
Gouvernement : quel avenir pour les ex-ministres de François Hollande ?© AFPAFP
Sommaire

Bernard Cazeneuve

L'ancien Premier ministre ne s'est pas présenté aux élections législatives et a donc abandonné son siège de député de la Manche. Bernard Cazeneuve a décidé de reprendre sa carrière d'avocat. Il a integré en début juillet le cabinet parisien August Debouzy et a rejoint le département "contentieux-arbitrage-pénal des affaire", a informé Ouest-France

Jean-Marc Ayrault

L'ancien Premier ministre et ministre des Affaires étrangères ne briguera plus aucun mandat et a donc décidé de mettre un terme à sa carrière politique. Emmanuel Macron l'a tout de même choisi pour  créer une fondation sur la mémoire de l’esclavage.

Ségolène Royal

Alors que l'ancienne ministre de l'Ecologie souhaitait rejoindre le gouvernement d'Edouard Philippe, elle a été officiellement nommée le 28 juin "ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles Arctique et Antarctique". Elle prendra ses fonctions à partir du 1er septembre 2017. "C'est une très belle mission", avait-elle déclaré en début juillet en annonçant la nouvelle. 

Najat Vallaud-Belkacem

Depuis sa défaite aux élections législatives dans la 6e circonscription du Rhône, l'ancienne ministre de l'Education nationale a délaissé la politique sans arrêter pour autant. La femme politique souhaite profiter de sa famille, a-elle avoué dans les colonnes du Parisien. L'ancienne porte-parole du gouvernement a aussi décidé de rassembler des anciens hauts fonctionnaires dans son appartement pour un "club de réflexion" afin de discuter de l'avenir à gauche. 

Michel Sapin

L'ancien ministre de l'Economie et des Finances a renoncé à briguer un nouveau mandat de député. "Il pourra désormais se consacrer à deux de ses passions, la pêche et la numismatique", indique Le Point qui précise toutefois que des ambitions européennes ne sont pas à exclure. "Je pense être encore capable d'apporter quelque chose si quelqu'un a besoin de moi", avait d'ailleurs déclaré l'intéressé le 12 mai dernier

Marisol Touraine

Battue aux élections législatives de juin dernier dans la 3e circonscription d'Indre-et-Loire, l'ancienne ministre de la Santé va retourner au Conseil d'État, d'après un arrêté paru au Journal Officiel le 23 juillet. 

Jean-Jacques Urvoas

Après sa défaite aux élections législatives dans la première circonscription du Finistère, l'ancien garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas a décidé de reprendre son poste de professeur à l'université. "Il faut prendre du recul. C'est une période un peu facile car j'ai l'impression d'être en vacances. C'est l'été. A la rentrée, je vais faire ce que je sais faire depuis toujours, être prof ", a-t- assuré sur Télématin

Myriam El Khomri

L'ancienne ministre du Travail, Myriam El Khomri, a été battue aux législatives dans la 18e circonscription à Paris sous l'étiquette "majorité présidentielle". La femme politique est actuellement conseillère de Paris. 

Stéphane Le Foll

L'ex-ministre de l'Agriculture a été réélu député dans la 4e circonscription de la Sarthe en remportant 54,91% des voix. Mardi dernier sur Europe 1, l'élu Nouvelle Gauche a pointé "la question de l’équilibre des pouvoirs". "Il y a une chose, déjà, préalable, c’est que le pouvoir de dissolution du président de la République ne se justifie plus", a affirmé Stéphane Le Foll.

Emmanuelle Cosse

Battue aux élections législatives dans la 3e circonscription de Seine-Saint-Denis, l'ancienne ministre du Logement chercherait du travail dans son domaine. "La réflexion va durer quelques semaines. Je souhaiterai me diriger dans mon domaine de compétence, le logement", a-t-elle confié au 20 Minutes en juin dernier. 

Audrey Azoulay

L'ancienne ministre de la Culture a posé sa candidature au poste de directrice générale de l'Unesco. Le nom de celui qui succèdera à la Bulgare Irina Bokova sera révélé en octobre prochain. "C'est une candidature de dernière minute qui a été imposée par l'Élysée", confiait en mars dernier au Figaro un diplomate d'un pays européen à Paris. 

Laurence Rossignol

L'ancienne ministre de la Famille a repris son siège de sénatrice le 15 juin dernier, mais pour seulement trois mois. En effet, son mandat prend fin en septembre, mais la femme politique souhaite prendre sa "propre succession", a-t-elle affirmé en juin au Parisien

Jean-Vincent Placé

L'ancien secrétaire d'Etat chargé de la Réforme de l'Etat a retrouvé son siège de sénateur de l'Essonne. Auparavant président du groupe écologiste, Jean-Vincent Placé s'est inscrit dans le groupe socialiste. "Il n'y a pas de fâcherie entre moi et le groupe écologiste. Mais, au regard du parcours des Verts, il me semble préférable de rejoindre, avec les trois autres collègues ministres, le groupe républicain et citoyen qui a le plus soutenu le président Hollande",  a assuré le défenseur de la gauche à L'Express

Juliette Méadel

L'ancienne secrétaire d'Etat chargée de l'Aide aux victimes était candidate dans la 10e circonscription de Seine-et-Marne aux élections législatives, mais elle a été éliminée dès le premier tour. 

Matthias Fekl

L'ex-ministre de l'Intérieur qui a été éliminé au premier tour des législatives ne compte pas abandonner la politique. Lors de son discours post-défaite, il a affirmé vouloir prendre "du recul" pour refléchir sur son avenir politique. "Réinventer la gauche, c’est le rôle de ma génération", indiquait l'ancien élu de la deuxième circonscriptionLot-et-Garonne en juin dernier.

Barbara Pompili

L'ancienne secrétaire d'Etat chargée de la Biodiversité a été réélue députée de la 2e circonscription de la Somme aux élections législatives sous l'étiquette "La République en marche". Le 29 juin, elle est aussi devenue présidente de la Commission du Développement durable et de l'Aménagement du territoire de l'Assemblée nationale. 

Axelle Lemaire

L'ancienne secrétaire d'Etat chargée du Numérique était candidate aux élections législatives dans la 3e circonscription des Français établis hors de France (Danemark, Estonie, Finlande, Irlande, Islande, Lettonie, Lituanie, Norvège, Royaume-Uni et Suède). Le soir des résultats, elle a annoncé sa défaite sur Twitter. 

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.