La chef d’entreprise qui avait interrogé le président lors de l’émission "Face au Français" en octobre dernier vient d’être recrutée par RTL. Et elle n’est pas la seule à avoir vu ses chances boostées après avoir posé quelques questions au locataire de l’Elysée.

Suffirait-il de rencontrer François Hollande et de lui poser quelques questions en public pour voir sa carrière boostée ? C’est en tout cas ce que laissent penser les récents évènements. Ce jeudi, RTLa en effet annoncé qu’elle avait recruté Karine Charbonnier, la chef d’entreprise pugnace qui avait questionné le chef de l’Etat le 27 octobre dernier sur le plateau de TF1. Ainsi, celle qui est à la tête d’une boulonnerie-visserie-clouterie dans le Nord va rejoindre l’équipe de chroniqueurs de l’émission "On refait le monde" et prendra bientôt la parole aux côtés de Laurence Parisot et Laurent Duhamel. Une jolie ligne s’ajoute donc au CV de cette quadragénaire qui, selon Marc-Olivier Fogiel, avait littéralement "crevé l’écran face au président".

Un emploi à la cléMais Karine Charbonnier n’est pas la seule à avoir tiré profit de sa rencontre avec François Hollande. Avant elle, Joëlle Mediavilla en a elle aussi profité. Agée de 60 ans, elle avait aussi été sélectionnée pour participer à l’émission "Face aux Français" sur la Une. Chômeuse depuis deux ans, elle avait ensuite et très rapidement été embauchée en tant qu’assistante administrative à Saint-Denis en région parisienne. "Franchement, je n’y suis pas du tout allée dans la perspective de trouver un emploi, j’y suis allée pour lancer un appel", s’était ensuite défendue Joëlle Mediavilla au micro d’Europe 1.Et la sexagénaire de regretter, dissimulant à peine le lien de cause à effet entre son embauche et son passage à la télévision : "Tout le monde ne peut pas passer à la télé, tout le monde ne peut pas rencontrer monsieur le président".

Deux formations et deux CDI proposésIl y a quelques mois, et à l’issue d’une autre émission impliquant François Hollande, une autre chômeuse de 36 ans avait vu son destin basculé. Sur le plateau de BFM TV-RMC, Gaëlle Voisin avait expliqué à François Hollande que son agence n’avait pas suffisamment de moyens pour lui financer une formation. Quelques jours plus tard, son agence l’avait pourtant contactée pour lui proposer non pas une formation, mais deux ainsi que deux CDI. Un appel inespéré pour la jeune femme qui confiait alors avoir été reçue "comme une princesse, de façon très conviviale".

Publicité
Une invitation à l’ElyséeEnfin, si Nathalie Michaud n’a pas participé à une émission de télévision cela ne l’a pas empêchée de profiter de la "bienveillance" de François Hollande. Souvenez-vous, en août 2013 cette femme avait interpellé le président sur la situation des seniors chômeurs de longue durée, en marge d’un déplacement à la Roche-sur-Yon. Mais si elle a ensuite retrouvée un travail, cela n’était cependant pas dû à l’intervention du chef de l’Etat. Pôle Emploi lui ayant fait une proposition avant leur rencontre. En revanche, c’était grâce à cette rencontre que la Vendéenne a ensuite été reçue à l’Elysée par François Hollande pour discuter de l’emploi des seniors.

En vidéos sur le même thème : Nathalie Michaud interpelle François Hollande en marge d'un déplacement

https://www.planet.fr/politique-interpeller-francois-hollande-le-bon-plan-quand-on-na-pas-demploi.728694.29334.html

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité