Depuis quelques temps, le président multiplie les déplacements pour reconquérir le cœur des Français. Son entourage parle d’un "tour de chauffe" en vue des élections présidentielles.

Lundi, les chiffres du chômage pour le mois d’avril sont tombés : + 0,7 %. Une hausse continue depuis le début de mandat de François Hollande.

Mais bien que celui-ci ait annoncé plusieurs fois ne pas vouloir se représenter s’il n’inversait pas la courbe du chômage, des indices laissent penser que 2017 est pourtant dans son viseur.

Le premier remonte au mois dernier lorsque le chef de l’Etat a fait sa tournée aux Antilles, ne lésinant pas sur les bains de foule. "Une main, un selfie, un bisou égalent trois voix", expliquait même un conseiller du président à l’AFP. "C'est la reconquête, on va chercher les voix une par une.", racontait un autre à RTL.

"Un tour de chauffe" avant les présidentielles

Lors de son discours à Carcassonne, le 19 mai,  le chef de l’Etat en avait profité pour prononcer un discours aux accents électoraux, revenant sur son bilan et sur le travail qu’il reste à faire.

Mais ce n’est pas fini. Comme le rapporte le Monde ce mardi (article payant), François Hollande multipliera les présences sur le terrain en vue de l’élection présidentielle. Dans cet article, titré "Hollande engage la course de fond vers 2017", un des collaborateurs du président confie à propos des déplacements (présidentiels ?) que "c’est un tour de chauffe" pour 2017.

"Dans sa tête, il est tellement candidat que ça transpire"

"Hollande ne peut pas s’en empêcher. Il aime ça, il est bon, il croit qu’il faut reprendre la main et mettre à profit ce qu’il pense être un regain de popularité.", confie une personne de l’entourage du président.

Publicité
Après la cérémonie du Panthéon, le 27 mai, François Hollande s’était offert de longs bains de foule. Une attitude révélatrice selon une source citée par le quotidien du soir qui déclare : "Ça faisait plus candidat que président. Mais dans sa tête, il est tellement candidat que ça transpire."

VIdéo sur le même thème : Sarkozy raille Hollande en l'appelant "moi je"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité