Une quarantaine de saisonniers de la station du Grand Tourmalet La Mongie, a volontairement démonté le siège privé d'une remontée mécanique d'Emmanuel Macron. Ils souhaitaient protester contre la réforme de l'assurance chômage.
Macron et La Mongie : depuis quand le président a droit à son propre matériel ?Emmanuel Macron et Brigitte sont des habitués de la stationAFP

Pisteurs, secouristes, agents de maintenance.. Une quarantaine de saisonniers, tous de corps de métiers différents, se sont levés aux aurores, lundi 25 février 2020, pour démonter le siège numéro 6 du Télésiège Le Béarnais. Ce dernier avait été spécialement personnalisé pour le chef de l'Etat par le Grand Tourmalet La Mongie, une station de ski qu'affectionne particulièrement Emmanuel Macron, rappelle France 3.

Son épouse Brigitte Macron et lui-même l'ont emprunté pendant la campagne présidentielle, en avril 2017. Le siège avait par la suite été décoré en Bleu Blanc Rouge pour célébrer leur venue.

Une action symbolique

Le ras-le-bol est donc significatif pour les saisonniers qui ont descendu le siège en bas de la station, jusqu'à la Préfecture de Tarbes dans les Hautes-Pyrénées, en fin de matinée. En effet, pour eux, les conséquences sont lourdes : bon nombre d'entre eux souffrent des saisons hivernales de plus en plus courtes à cause du manque de neige. En plus de ça, les nouvelles règles d'indemnisation de Pôle Emploi les pénalisent.

Précédemment, il fallait quatre mois d'activité sur 28 au total pour toucher le chômage, désormais il faudra que les saisonniers travaillent six mois sur la même période pour le percevoir, indique le site du service public. Le délégué syndical FO, Christophe Galissier, s'est exprimé lors d'un entretien avec 20 minutes, sur les risques qu'encourent les saisonniers : "Avec le nouveau mode de calcul nous allons perdre entre 20 % et 40 % sur nos indemnités". Dans le nouveau calcul des retraites, toutes les périodes chômées entre deux saisons seront désormais aussi prises en compte.

En attendant, la station n'a plus le siège prestigieux, et Emmanuel Macron se retrouve dépossédé de son bien, jusqu'à nouvel ordre.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.