L'année 2018 aura été très compliquée pour le président de la République. Depuis quelques semaines, Emmanuel Macron irait même particulièrement mal… Au point de ne pouvoir sortir que sous certaines conditions.
AFP

Emmanuel Macron : face à une année complexe, le président ne sortirait plus sans maquillage

Le président de la République est éreinté. Depuis quelques semaines il doit faire face aux "gilets jaunes", ces Français qui ont décidé de porter une chasuble fluorescente et de manifester pour contester durement sa politique. Un conflit qui a d’ailleurs émaillé considérablement sa crédibilité, poussant de nombreux médias à poser la question : Emmanuel Macron peut-il encore réformer ? Certains manifestants ont même reproduit une scène de décapitation le visant, rapporte Le Monde.

A lire aussi : Maquillage : Brigitte Macron dépense-t-elle vraiment 10 000 euros chaque mois ?

Publicité

Mais ce n’est pas la seule épreuve que le chef de l’Etat a du traverser cette année. Il a du faire face à de nombreuses affaires, parmi lesquelles l’affaire Benalla ou celle concernant Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Elysée… Sans oublier, bien sûr, les démissions fracassantes de deux de ses plus importants ministres – Nicolas Hulot et Gérard Collomb.

Publicité

Cette année difficile aura laissé des traces sur le plus jeune des locataires de l’Elysée. "Il a changé. Il a pris une gravité plus importante. Parfois ça se voit sur son visage parce qu’il très absorbé par les sujets. Parfois on note des traits de fatigue inhabituels, voire des moments de tension sur son visage qui sont assez nouveau", analyse en effet Ludovic Marin, photographe pour l’AFP qui suit le président, dans une interview reprise par Gala. "Il ne sort plus sans se maquiller tellement il est marqué. Il se maquille même les mains", ajoute un député La République en Marche (LREM) anonyme, mais proche du chef de l’Etat, dans les colonnes du quotidien du soir.

Emmanuel Macron : ces nombreuses polémiques sur le maquillage

Ce n’est pas la première fois que le maquillage du chef de l’Etat fait l’objet d’une attention particulière. En 2017, l’Elysée a été confronté à un véritable scandale à ce sujet : le palais avait en effet confirmé une facture dont le montant a fait couler beaucoup d’encre. Les frais de maquillage d’Emmanuel Macron ont coûté 26 000 euros… En seulement 3 mois. "Nous avons fait appel à un prestataire d’urgence", avaient justifié les équipes de la résidence présidentielle, non sans préciser que ce poste de dépense avait "vocation à être réduit significativement".

Publicité

Les frais de maquillage de Brigitte Macron ont également été scrutés par les "gilets jaunes", chez qui s’est répandu une fake news. La première dame dépenserait près de 10 000 euros par mois pour ce seul sujet. Cette fois, le chiffre est faux comme l’avait déjà expliqué Planet.