Que ce soit durant son ministère, pendant la campagne présidentielle, et maintenant à l'Elysée, le président de la République a collectionné de nombreux sobriquets durant sa carrière. 
AFP
Sommaire

"Le président maquillé"

Interrogée par LCI la semaine dernière à l'occasion de la sortie de son livre Panique dans le 16e,  la sociologue Monique Pinçon-Charlot a trouvé un tout nouveau sobriquet à Emmanuel Macron : "Le président maquillé". 

"Pour l'instant, je l'appellerais plutôt le 'Président maquillé', dans le double sens du terme : d'abord, parce qu’il a des frais de maquillage importants, mais aussi parce qu’il avance masqué.", a-t-elle expliqué. Néanmoins, pas sûr que les arguments exposés par la sociologue ravissent le chef de l'Etat...

"Choupinou 1er"

Invitée de "C à vous" (France 5) vendredi pour présenter son livre Il faut imaginer Sisyphe heureux : les cent derniers jours de François Hollande", la journaliste Françoise Degois a fait une révélation à propos d'Emmanuel Macron. En effet, elle a laissé entendre que plusieurs députés le surnommaient "choupinet" ! 

Dans un article du Monde paru la semaine dernière, un député socialiste du sud (qui parlait sous anonymat) faisait en effet cette déclaration : "La presse est couchée devant le pouvoir et beau­coup de Français veulent donner une majo­rité à Chou­pi­nou 1er". Une variante de choupinet, mais qui n'en reste pas moins un drôle de sobriquet.

"Manu"

Au Touquet, la station balnéaire du Pas-de-Calais où son épouse possède une maison, Emmanuel Macron a un surnom qui peut surprendre au regard de sa nouvelle fonction.

Dans un article repéré par Closer, Libération révèle en effet que là-bas, le chef de l’Etat est toujours surnommé "Manu". Un diminutif "qui en dit long sur sa proximité avec les habitants", souligne le magazine people. "Tout le monde l’appelle Manu. Le président vote ici, il connaît tout le monde. Il est chez lui", a raconté un militant de "La République en marche !" au journal.

"Bébé Hollande"

Pendant la campagne présidentielle, ses adversaires - particulièrement au FN - ont surnommé le candidat "bébé Hollande", afin de démontrer, selon eux, la continuité idéologique entre François Hollande et son "fils spirituel", Emmanuel Macron.

D'ailleurs, ce dernier ne l'a pas aidé puisque l'ancien président surnommerait en privé son ancien ministre "Emmanuel Hollande". Sans doute dans le but  de souligner le fait qu'il proposait un programme qui s'inscrirait dans la continuité de son quinquennat ou bien parce que c'est lui qui a fait découvrir Emmanuel Macron aux Français.

"Le petit marquis poudré"

En début d'année 2016, L’Express nous apprenait qu’il y avait de l’eau dans le gaz entre Laurent Fabius et le ministre de l'Economie d'alors. L'ancien ministre des Affaires étrangères aurait été jusqu’à lui attribuer un surnom peu flatteur : "le petit marquis poudré". Un sobriquet qui fait sans doute allusion au jeune âge d'Emmanuel Macron mais aussi à son passé de banquier d’affaires chez Rothschild.

"M. Couac 40"

Quand il était ministre de l'Economie, Emmanuel Macron était connu pour ses prises de position parfois opposées à la ligne du gouvernement. 

Selon les informations de Closer,  François Hollande  l’aurait ainsi surnommé "M. Couac 40", en référence aux nombreuses critiques reçues par son ancien ministre, et peut-être parce que celui-ci est un ancien banquier d'affaires.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.