Audrey Azoulay, ancienne ministre socialiste, est pressentie pour rejoindre Matignon. Que sait-on de son patrimoine, au juste ?
Patrimoine : que sait-on de la fortune d'Audrey Azoulay, pressentie pour être Première ministre de Macron ?abacapress
Sommaire

Vous l’aviez oubliée ? La voilà pourtant de retour ! Audrey Azoulay, patronne de l’Unesco depuis l’élection d’Emmanuel Macron en 2017, fait de nouveau couler beaucoup d’encre. Et pour cause ! Elle pourrait être la future Première ministre du président reconduit et entrer à Matignon dans les jours qui viennent. Si l’hypothèse - qui “prend de l’épaisseur”, écrit La Dépêche - se confirme, elle serait la première femme à y siéger depuis la démission d’Edith Cresson, le 2 avril 1992. Longtemps membre du Parti socialiste, elle est bien connue du secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, avec qui elle a étudié à l’ENA.

Plus récemment, elle a été nommée ministre de la Culture par François Hollande, dont elle est relativement proche de la compagne, Julie Gayet. Cette nomination avait d’ailleurs suscité quelques cris d’orfraie, rappelle Gala. Ceci étant dit, ce n’est guère cela qui avait fait le plus réagir, à l’époque. En 2016, quelques mois après son arrivée au gouvernement, la publication de la déclaration de patrimoine de la ministre faisait état d’une erreur de taille…

Audrey Azoulay : que sait-on du patrimoine de l’ancienne ministre ?

A l’époque, ainsi que l’a déjà écrit Planet, la ministre de la culture avait déclaré beaucoup trop d’argent. Elle s’était en effet trompée de quelque… 670 000 euros ! L’intégralité de la somme a d’ailleurs été attribuée au compte de son époux, le haut fonctionnaire François-Xavier Labarraque. A en croire la première déclaration, le président d’alors de la société Garum Conseil était l’heureux titulaire d’un compte approvisionné à 702 240 euros. Puis est venue la déclaration rectificative et les chiffres ont quelque peu changé.

La deuxième fois, Audrey Azoulay a déclaré 33 282 euros. De quoi faire considérablement chuter son patrimoine, la ramenant de la deuxième à la sixième place du classement des ministres les plus riches des gouvernements Valls II et Cazeneuve. Mais quelle est l’étendue de sa fortune au juste ?

Audrey Azoulay, une ancienne ministre multi-millionnaire ?

Avant la déclaration rectificative de patrimoine, Audrey Azoulay était considérée comme la deuxième ministre la plus riche du troisième gouvernement composé durant la mandature de François Hollande. Son patrimoine d’alors était estimé à 2,5 millions d’euros et se composait notamment d’un appartement parisien de 122 mètres carrés, qu’elle disait posséder à parts égales avec François-Xavier Labarraque.

Audrey Azoulay déclarait également quelque 20 000 euros de bijoux en son seul nom et 361 549 euros placés sur divers contrats d’assurances-vie. Du reste, une fois survenue la déclaration rectificative, son patrimoine a chuté à “près de 2 millions d’euros”, rappelle BFMTV, mais la composition restait sensiblement similaire.

Audrey Azoulay sera-t-elle nommée à Matignon ?

Audrey Azoulay apparaît de toute évidence comme l’une des personnalités de choix pour siéger à Matignon à l’issue de la réélection d’Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat a été très clair à ce propos : il n’entend à priori pas remplacer Jean Castex par un homme et l’ancienne ministre de François Hollande sembler cocher de nombreuses autres cases, poursuit La Dépêche sur la base des révélations du Canard Enchaîné et de RMC.

Ceci étant dit, un autre nom émerge également des arcanes de la presse. C’est celui de Marisol Tourraine, elle aussi ancienne ministre de François Hollande qui a depuis rejoint les rangs d’Emmanuel Macron. Elle s’occupait, avant la première élection du chef de l’Etat, de la santé et des solidarités.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.