Anne Hidalgo pouvait-elle démissionner ?

D'aucuns pourraient pourtant reprocher à Anne Hidalgo d'avoir conservé son emploi sans pour autant fournir le travail demandé. Le fait est, cependant, que la maire de Paris, à l'époque seulement en devenir, a fini par abandonner ses fonctions au ministère. "Au moment de son élection, Anne Hidalgo a fait le choix de demander à l'administration d'être totalement libérée de son travail pour se consacrer uniquement à sa fonction de première adjointe", a fait savoir l'hôtel de ville. En tout pour et tout, note 20 minutes, elle aura touché 116 000 euros brut sur la période, qui s'étend de 2001 à 2002.

"Anne Hidalgo rappelle son attachement le plus complet au respect du droit. De 1997 à 2002, elle a exercé des responsabilités au cabinet du ministre du Travail, puis du ministre de la Justice. Elue en mars 2001 et enceinte de son troisième enfant, elle a alors exercé son droit au congé maternité", précisent ses équipes dans un communiqué.

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.