Vous avez placé de l'argent sur un livret A, un PEA ou une assurance-vie ? Voici ce que prévoit le nouveau président de la République, Emmanuel Macron, en matière de fiscalité.  

Il y a quelques changements à prévoir. Planet.fr fait le point sur ce que promet le nouveau président de la République, Emmanuel Macron, en matière de fiscalité sur les placements.  

Un forfait unique sur les revenus de placements 

L'une des mesures les plus importantes du chef de l'Etat est la mise en place d'un prélèvement forfaitaire unique qui s'appliquera aux intérêts, dividendes d'actions et plus-values de cession de valeurs mobilières. Ce prélèvement sera de 30%, en incluant les prélèvements sociaux et en relevant le taux de la CSG. 

Livret A 

Il n'y aura néanmoins pas de changement à prévoir pour l'instant pour le livret A, qui n'est pas concerné par cette mesure. Emmanuel Macron a promis que les revenus de ce placement seront toujours exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. 

Plan d'épargne en actions (PEA) 

Tout comme le livret A, le régime fiscal pour le plan d'épargne en actions (PEA) reste inchangé. Les revenus seront pour lui aussi exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvement sociaux. 

Assurance-vie 

Publicité
Il y aura par contre du changement à prévoir sur l'assurance-vie, qui va être taxée un peu plus. Le nouveau président de la République prévoit en effet un prélèvement forfaitaire de 30% qui s'appliquera aux nouveaux versements sur l'assurance-vie. "Cela concernera seulement les encours d'assurance-vie supérieurs à 150 000 euros", a-t-il toutefois précisé dans une interview aux Echos

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet