Ecouter l'article :

Huit mois après son opération du cœur, l'animateur de 78 ans a rendu visite au personnel soignant de l'hôpital Georges-Pompidou de Paris. L'occasion de découvrir le nom surprenant sous lequel Michel Drucker était hospitalisé pour préserver son anonymat.
Michel Drucker : l'improbable pseudo sous lequel il était hospitaliséAFP

Des retrouvailles émouvantes. Après sa terrible opération du cœur, Michel Drucker est revenu dans l’hôpital Georges-Pompidou de Paris pour rendre visite au personnel soignant ce 2 juin. Comme le rapporte Le Parisien, l'animateur de 78 ans était venu avec du champagne, des mignardises et des copies dédicacées de son livre Ça ira mieux demain dans lequel il évoque ses longs mois d'hospitalisation. "On ne peut pas imaginer que je reviens de là. J’y ai tellement souffert", a confié l'animateur selon le journal. Lors de sa visite au service de cardiologie, le professeur Albert Hagège a évoqué le pseudo sous lequel était hospitalisé Michel Drucker afin de préserver son intimité et de garder son anonymat.

"On l’appelait Monsieur Diocard"

Afin d'éviter que la presse ne soit au courant de son hospitalisation, l'animateur était enregistré sous le nom de "Fiacre Diocard". "Ce n’est pas tous les jours qu’on a Drucker, il ne fallait pas que ça se sache. Comme on le fait pour d’autres personnalités ou politiques", a confié le professeur Hagège. Une situation qui a beaucoup amusé les infirmières. "On l’appelait Monsieur Diocard même si on savait tous que c’était Michel Drucker. Sauf les plus jeunes qui ont tapé son nom sur Google", raconte au Parisien l'une d'entre elles. "Depuis, j’ai un ami hospitalisé qui se fait appeler Amédée Diocard", plaisante également Michel Drucker. "J'ai été hospitalisé à l'hôpital Georges Pompidou, cet été, sous un autre nom. Je ne voulais pas que les réseaux sociaux racontent que j'avais le Covid, ce qui n'était pas le cas. Durant ce mois, j'ai été sous antibiotiques à haute dose", confiait-t-il en janvier dernier à Ciné Télé Revue. L'animateur confie dans livre qu'il craignait que les aides-soignantes commentent entre elles ses "parties intimes" en privé. "On peut en parler entre nous, mais ça reste professionnel", a répondu à ce sujet l'une d'entre lles0 

Malgré la lourde opération subie et ses 78 printemps, Michel Drucker se porte comme un charme. "Alors, comment vous me trouvez, patron ?", a interrogé l'animateur au ponte de la cardiologie. "Vous avez du caractère, vous. Vous êtes en meilleur état qu’avant", a répondu le professeur. Les médecins avaient pourtant envisagé le pire après l'opération. Il  a en effet dû subir un triple pontage. "L’opération comportait un risque à deux chiffres, ce qui est beaucoup, précise le spécialiste. On avait d’ailleurs évoqué ce qu’on devait faire en cas d’état végétatif au réveil", a expliqué le médecin. Malgré son état second, la télé n'était jamais loin de l'esprit de l'animateur selon les confidences d'un interne.  eIl n’avait plus trop la notion de l’heure et se demandait s’il pourrait revenir à la télé", confie l'un d'entre eux. 

"Vous êtes de ma famille"

Michel Drucker sait ce qu'il dit aux médecins et à l'ensemble du personnel soignant et a tenu à les remercier tout spécialement. "Devant vous, je n’en menais pas large. Aujourd’hui, j’ai repris mon métier, un métier de stress, un métier cruel. Une vraie passion aussi. Comme c’est votre cas. Si j’en suis là, c’est en grande partie grâce à vous, qui vous êtes penchés sur mon cas pas banal. Ici, c’est un peu ma maison secondaire. Vous êtes de ma famille. J’ai retrouvé la pêche, mais je n’ai pas oublié. J’ai de la mémoire", a conclu, reconnaissant, l'animateur de 78 ans.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.