Ce 30 novembre, Joséphine Baker fait son entrée au Panthéon lors d'une cérémonie solennelle. Une première pour une femme et artiste franco-américaine qui a vécu mille et une vies dans sa carrière. Danseuse, chanteuse, résistante… Voici ses plus belles photos.
Joséphine Baker au Panthéon : retour sur les plus beaux clichés de la star

Une icône aux mille et une vies. De son vrai nom Freda Josephine McDonald, elle naît à Saint-Louis, dans le Missouri (États-Unis) en 1906. Vivant une enfance malheureuse marquée par la ségrégation et l’abandon de sa mère, la petite fille gagne de l’argent en usant de ses talents de danseuse.

Un don précieux que l’adolescente, jeune mariée à 13 ans et divorcée de son premier mari l’année suivante, va peaufiner au sein d’une troupe de danseurs de rue. Après un second mariage, Joséphine Baker s’envole pour New York afin de faire carrière à Broadway. C’est alors qu’elle traverse ensuite l’Atlantique pour rejoindre la France en 1927 et devient la célèbre meneuse de La Revue Nègre.

Une meneuse de revue, femme engagée et mère de famille

Avec son physique avantageux et son talent indéniable, la diva afro-américaine fait parler d’elle surtout pour ses tenues extravagantes. Entre ceintures de bananes, tenues à franges et affriolantes ou en pleine performance avec une panthère, Joséphine Baker suscite l’émoi et l’admiration. Elle a donne également de la voix avec le tube mythique J’ai deux amours en 1930, déclarant sa flamme à sa patrie et sa terre d’accueil : Paris.

Après sa naturalisation française en 1937, Joséphine Baker devient également une figure de la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Fervente gaulliste, anti-raciste et soutien de la communauté afro-américaine, cette femme engagée a livré plusieurs combats dans sa vie. Avec son mari Jo Bouillon, ils ont également adopté 12 enfants et fondé comme elle l’appelle "sa tribu arc-en-ciel".

Plus de 45 ans après sa disparition, la célèbre artiste de cabaret s’apprête à faire son entrée parmi les grandes figures de l’Histoire en intégrant le Panthéon à Paris. Une première pour une femme noire à la carrière fulgurante. Retour sur les plus belles photos vintages de Joséphine Baker à travers notre diaporama.

Joséphine Baker, la meneuse de revue en 1926

1/10
Joséphine Baker, la meneuse de revue en 1926

Durant l'entre-deux-Guerres, Joséphine Baker jouait dans la revue La Folie de Jour qui se tenait aux Folies-Bergère à Paris.

La danseuse Joséphine Baker en 1926

2/10
La danseuse Joséphine Baker en 1926

La célèbre artiste s'est illustrée dans plusieurs shows et spectacles comme La Revue Nègre dans les années 1920. 

Joséphine Baker icône et meneuse de revue des années folles

3/10
Joséphine Baker icône et meneuse de revue des années folles

Née en Louisiane, Freda Josephine McDonald (de son vrai nom) a obtenu la nationalité française en 1937.

Joséphine Baker, une femme mariée en 1947

4/10
Joséphine Baker, une femme mariée en 1947

Joséphine Baker avec son quatrième mari, Joe Bouillon, lors de leur cérémonie de mariage à Saint-Cyprien. Ensemble, ils ont fondé leur "tribu arc-en-ciel" en adoptant 12 enfants de plusieurs nationalités différentes. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.