Ce 4 juillet, Jeff Panacloc était l'invité de l'émission "Sept à huit" qui lui a consacré son portrait de la semaine sur TF1. L'occasion pour le jeune acolyte du singe Jean-Marc d'évoquer ses débuts comme ventriloque et sa vie privée. Planet vous dévoile les secrets de l'artiste.
Début de carrière difficile, marionnette, femmes de sa vie... Les secrets de Jeff Panacloc©TF1/Sept à huitCapture vidéo
Sommaire

Jeff Panacloc : ses débuts difficiles comme ventriloque

Un duo de choc pas comme les autres. Ce 4 juillet, Jeff Panacloc et sa marionnette Jean-Marc étaient à l’honneur dans l’émission Sept à Huit qui lui a consacré son "portrait de la semaine". Interrogé par la journaliste Audrey Crespo-Mara, le célèbre ventriloque de 34 ans s’est confié sur sa carrière faite de hauts et de bas.

Pourtant, cet artiste qui se rêvait animateur, chanteur ou en haut de l’affiche à Broadway a connu les galères pour vivre de sa passion qu’il a découvert tard. "J'avais fait des études d'électro-technique pour être éclairagiste de spectacles et je me suis retrouvé sur des chantiers à faire des tranchées dans la boue", raconte Jeff Panacloc face caméra. "J’avais rien à faire là et mes chefs le voyaient".

Électricien la semaine, le talent découvert par Patrick Sébastien a même commencé à écrire ses premiers sketchs sur les chantiers. Avant de partir les week-ends en représentation avec une petite troupe en province, où il démontrait ses talents de magicien, chanteur ou encore de ventriloque. Bien décidé à poursuivre ses rêves de gloire, Jeff Panacloc a choisi de quitter sa profession pour tenter de lancer sa carrière artistique.

Un nouveau départ très compliqué pour ce fils de secrétaire et chauffeur de bus. "J’ai tout quitté, je suis revenu avec ma valise, j’ai sonné à la porte. 'Bah qu’est-ce tu fais là ? Bah je reviens !' Donc plus de métier, plus d’argent, plus rien", confie-t-il en ajoutant. "Il a fallu trouver une solution". Soutenu par son père, le jeune Jeff a fait la tournée de "tous les cabarets de Paris" dans l’espoir d’être repéré. Puis c’est au détour d’une boutique de magie que le coup de foudre s’est opéré entre l’artiste et son acolyte à l’humour grinçant…

La rencontre entre Jeff Panacloc et Jean-Marc a eu lieu "il y a au moins 15-20 ans", indique l’artiste face à Audrey Crespo-Mara durant l’interview sur TF1. "Et t’as eu le coup de foudre, alors que moi pas du tout", balance son compère avec sarcasme. Avant de rétorquer à sa marionnette. "Puis surtout il n’y avait que lui dans la boutique !"

Si Damien Colcanap (sa véritable identité) a tout de suite adopté Jean-Marc, savez-vous comment le ventriloque a procédé pour nommer sa marionnette. Une anecdote assez banale qu’il a confié à nos confrères du Parisien. "Je m’intéressais à la ventriloquie depuis un spectacle que j’avais vu dans un cabaret. J’avais 15 ans. Je l’ai trouvé dans un magasin de magie, dans le XVe arrondissement de Paris. Le patron du magasin s’appelait Jean-Marc ! Je lui ai dit : Tiens, je vais l’appeler comme toi ! et c’est resté".

Un nom devenu célèbre qui a fait la popularité du binôme de choc, prêt à remonter sur scène pour leur tournée qui va débuter le 30 septembre prochain à Yerres. Un retour sur les planches que Jeff Panacloc effectuera sous les yeux de ses plus grandes admiratrices.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.