Lors de la disparition d'un proche, il est important de faire part de ses condoléances, par exemple en s'associant à la rédaction d'un avis de décès.
iStock

En amont des funérailles

Adresser une lettre de condoléances à la famille du défunt permet de lui rendre hommage et de manifester envers la famille endeuillée sa sympathie. Il est également possible de s’associer à la publication d’un avis de décès. Son contenu peut être personnalisé, en intégrant par exemple un éloge funèbre, une brève biographie du défunt ou encore des citations, ainsi qu’une liste de proches s’associant au deuil. Dans tous les cas, entrez en relation avec la famille, et restez attentif à leurs demandes.

Pendant et après les funérailles

L’organisation des funérailles revient en priorité à la famille proche, qui publie en général un faire-part détaillant l’organisation pratique des cérémonies. Celles-ci sont l’occasion d’un dernier hommage rendu au proche disparu: elles peuvent comprendre un discours, la lecture d’un poème ou d’une citation, une contribution musicale ou une chorale. Il convient naturellement, dans tous les cas, de respecter les souhaits de la famille qui organise la cérémonie avec le support logistique des pompes funèbres. Lors du passage devant le cercueil, vous pouvez déposer des fleurs, des plaques funéraires ou encore des objets en lien avec le défunt. Souvent, des registres de condoléances sont mis à la disposition des participants. Enfin, il est possible de faire publier ultérieurement des hommages posthumes, lors des dates anniversaires, par exemple.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.