La fonction “cachée” de votre four qui vous permet de faire des économiesIstock
Cuisiner c'est souvent manger plus sain. C'est aussi dépenser davantage d'énergie. Fort heureusement, une astuce permet de limiter votre consommation

Connaissez-vous bien votre four ? Si c’est effectivement le cas, vous utilisez probablement sa fonction “cachée”, pensée pour cuire plus vite et moins fort. Il s’agit de la chaleur tournante, qui permet à toutes celles et tous ceux qui y ont recours d’économiser des sommes considérables. Et pour cause ! C’est aussi l’occasion de dépenser environ 25 % d’énergie en moins à temps de cuisson égal. 

Ceci étant dit… il faut bien préciser, rappelle le journal spécialisé Au Feminin sur son site, que celui-ci n’est généralement pas égal. La chaleur tournante favorise une cuisson uniforme plus rapide que la convection naturelle. De plus, c’est aussi l’occasion de faire cuire plusieurs plats en même temps et donc d’optimiser l’utilisation de votre électroménager.

Cuisiner au four : les autres astuces pour réduire la charge

Autre astuce toute simple, mais néanmoins efficace : ne faire préchauffer le four que le strict temps nécessaire. Sans quoi ce dernier tourne mécaniquement à vide, ce qui n’est pas une bonne chose. De plus, il est aussi possible de réduire le temps nécessaire à la cuisson en pensant à décongeler les éventuels aliments nécessaires et passés par le congélateur en amont de la préparation.

Cuisiner au four : penser aux heures creuses

Pour ceci il suffit alors de les sortir de l’appareil suffisamment tôt. Il est aussi possible, dans le cas de steaks empaquetés dans du plastique par exemple, de les faire tremper dans de l’eau tiède pour accélérer le processus. N’ouvrez pas l’emballage.

Dernière astuce basique : faire un usage de l’électricité pertinent au regard du temps. Concrètement, il s’agit de penser à cuisiner en période d’heures creuses plutôt que d’heures pleines.

Cuisine au four : comparer les produits

Pour faire des économies, il est recommandé de comparer les produits avant de les acheter. Et donc de faire attention à la qualité du four et sa performance énergétique. L’étiquette présente sur le four vous permet de connaître la consommation d’énergie en kWh par cycle de fonctionnement (ou MJ/cycle pour les fours au gaz) en mode convection naturelle (cuisson classique) et pour les autres modes de cuisson. Mieux vaut donc privilégier les notes les plus élevées, A et +. Attention à la confusion entre puissance et consommation d'énergie : un four plus puissant ne sera pas nécessairement moins gourmand en énergie.

Cuisine au four : pyrolyse ou catalyse ?

Comme le conseille le spécialiste Plüm, mieux vaut opter pour un four à catalyse qu’un four à pyrolyse. Même si ce système de nettoyage reste très performant, il consomme beaucoup d’énergie, la température pouvant monter jusqu’à 500 degrés pour brûler les résidus. De plus, la fonction pyrolyse fait rapidement grimper le prix d’achat du four. Mieux vaut donc choisir la catalyse et se retrousser les manches pour le nettoyage. Petite astuce : briquer votre four après la cuisson d’un plat, pour bénéficier de la chaleur de l’appareil.

Cuisson au four : choisissez des recettes économiques

Il existe une multitude de recettes qui permettent de faire des économies d’énergie. Vous pouvez par exemple opter pour des plats dont les aliments continueront de cuire, même lorsque l’appareil sera éteint. Il est également recommandé de jeter un œil aux recettes qui ne nécessitent pas de cuisson, notamment les pâtisseries.