Le désherbage d'un jardin est souvent long et fastidieux. Mais vous pourriez grandement vous faciliter la tâche en vous y prenant au bon moment. Alors, quand faut-il s'attaquer aux mauvaises herbes ?
Jardin : quand désherber son jardin ?IllustrationIstock

Si vous avez un jardin, vous connaissez la corvée.  Le désherbage, ou le fait de se débarrasser des plantes dites "nuisibles", est souvent fastidieux. Pourtant, en vous y prenant au bon moment, vous pourriez vous faciliter la vie. Alors, quand faut-il s’attaquer aux mauvaises herbes ?

La bonne saison

D’après le magazine Maison et Travaux, vous pouvez désherber à n’importe quelle période de l’année, mais préférez un moment où la terre est humide et meuble, ce qui vous permettra de retirer plus facilement les mauvaises herbes. "C’est alors durant le printemps que cette action est la plus redoutable", précise le mensuel et "un désherbage en automne peut également être très efficace afin de supprimer les mauvaises herbes s’étant installées durablement au cours de la saison froide."

Le moment de la journée le plus propice

L’enseigne de jardinerie Gamm Vert conseille de désherber tôt le matin, car c’est le moment de la journée où la terre, toujours humide, sera plus manipulable.

"En période de grandes chaleurs, il est conseillé d’attendre que le temps soit plus frais pour permettre aux plantes se trouvant à proximité des mauvaises herbes, d’être plus résistantes", précise Maison et Travaux.

Comment désherber ?

Pour désherber efficacement et durablement votre jardin, Maison et Travaux conseille de privilégier les produits naturels : eau bouillante, vinaigre blanc, bicarbonate de soude… "Vous pouvez également réaliser votre propre désherbant naturel en mélangeant 1KG de sel iodé et 200 ml de vinaigre blanc dans 5L d’eau", indique le magazine. Il ne vous reste plus qu’à vaporiser le mélange sur les mauvaises herbes, puis de les retirer à la main quelques jours plus tard, quand ces dernières ont séché. Evitez les produits toxiques, comme l’eau de Javel, qui serait nocive pour l’environnement et risquerait de contaminer les nappes phréatiques.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.