L'électricité n'aime ni l'hiver ni le froid et les coupures peuvent survenir durant cette période. Pour éviter le black out, il est important d'adopter les bons gestes à certaines heures de la journée. Découvrez lesquels.
Électricité et grand froid : tout ce qu’il faut éviter de faire entre 18 heures et 20 heures

Risque-t-on des pannes d’électricité cet hiver ? La question revient à chaque baisse des températures et de la luminosité. En ce mois de janvier, le soleil se couche aux alentours de 17 heures et les températures s’approchent de 0 en soirée et dans la nuit. Vous n’avez qu’une envie, profiter de la chaleur de votre radiateur et de la lumière apportée par vos lampes. Pourtant, cela n’est pas forcément une bonne idée si l’approvisionnement se trouve déjà en difficulté du fait des conditions climatiques.

Électricité : une surcharge du réseau avec la baisse des températures ?

En ce moment, 14 réacteurs nucléaires sur 56 sont à l’arrêt en France, à cause de maintenances retardées par la crise sanitaire. Avec la hausse de la consommation due à la baisse des températures, la tension est visible sur les marchés. Le gouvernement a annoncé il y a quelques jours la mise en place d’un décret visant à augmenter la production d’électricité à partir de charbon jusqu’à la fin du mois de février. Si la décision doit encore être approuvée par le Parlement, elle témoigne des difficultés rencontrées cet hiver.

L’objectif est d’éviter des coupures dans les prochaines semaines. Pour cela, les Français doivent diminuer leur consommation par des gestes très simples. Le site de Total Energies invite à adopter "collectivement les bons gestes pour limiter les tensions sur le réseau électrique national et soulager notre budget". "Dans les jours à venir, si les températures deviennent vraiment basses, les besoins en chauffage se traduisent par une hausse de la demande sur le réseau électrique qui risque de connaître une surcharge", est-il ajouté.

Il existe des moyens simples de baisser un peu sa consommation, ce qui a pour premier avantage de diminuer légèrement la facture mais surtout d’aider à l’effort collectif. Découvrez, dans le diaporama ci-dessous, les 6 gestes à mettre en place dès maintenant, pour ne pas risquer les coupures dans les prochains jours.

Baisser son chauffage à 19°C si on est chez soi

1/7
Baisser son chauffage à 19°C si on est chez soi

Baisser ses radiateurs de seulement 1°C permet de moins consommer lors des pics de l'hiver. Si vous êtes chez vous, réglez-les sur 19°C.

Le baisser en-dessous de 17°C si on s'absente

2/7
Le baisser en-dessous de 17°C si on s'absente

Si vous vous absentez pour la soirée, alors vous pouvez baisser encore un peu votre chauffage, en réglant vos radiateurs à 17°C.

Ne pas cuisiner entre 18 heures et 20 heures

3/7
Ne pas cuisiner entre 18 heures et 20 heures

Ces deux heures de la soirée sont propices aux pics de consommation, puisque tout le monde est rentré chez soi et en profite pour faire sa lessive, passer l'aspirateur ou cuisiner. Lors des pics de consommation, évitez donc de cuisiner entre 18 heures et 20 heures. Faites-le avant, ou après.

Couper le chauffage dans les pièces inoccupées

4/7
Couper le chauffage dans les pièces inoccupées

Les pièces inoccupées n'ont pas besoin d'être chauffées. Pensez donc à éteindre complètement les radiateurs dans ces dernières et à fermer les portes pour que l'air chaud reste où vous êtes.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.