Ambiance cosy, bonne odeur dans la maison... Les bougies ont de nombreux avantages. Vous voulez vous lancer dans la fabrication ? Voici ce que vous devez savoir avant de choisir une senteur.
DIY bougies maison : 12 senteurs à choisir pour l’hiver Istock
Sommaire

Cannelle, clous de girofle… Avec l’arrivée du froid, vous avez envie que votre maison sente le feu de bois ? C’est possible, grâce aux bougies. Si elles ont un côté esthétique, elles vous permettent aussi d’enlever les mauvaises odeurs de chez vous et sont donc idéales quand on est obligé de vivre fenêtres fermées à cause de la baisse des températures. C’est également un cadeau parfait à faire à ses proches pour Noël, avec lequel vous vous trompez rarement.

Devenues un accessoire de décoration à part entière, les bougies ne sont pas toujours bon marché, surtout si elle diffuse une odeur dès qu’on les allume. Heureusement, il existe une solution pour payer un peu moins cher et avoir le produit que l’on désire : les faire soi-même. Les tutoriels de DIY pour les bougies maisons se multiplient sur internet et les réseaux sociaux, mais attention à ne pas faire n’importe quoi. En effet, puisque vous allez allumer la flamme, il est impératif d’utiliser des matériaux sans alcool…

Bougies maison : comment choisir la forme ?

La première question à se poser lorsqu’on veut réaliser soi-même une bougie est de savoir quelle forme on veut lui donner. Il en existe différents types :

  • Les bougies conteneur : elles sont les plus simples à fabriquer et celles que l’on retrouve le plus en magasin. Elles brûlent dans un récipient (généralement en verre) dans lequel la cire a été coulée.
  • Les bougies votives : ce sont des petites bougies sans conteneur, faites seulement de cire, qui doivent être mises dans un photophore ou tout autre conteneur.
  • Les bougies pilier : elles n’ont pas besoin de conteneur puisqu’elles se portent toutes seules et brûlent sur elles-mêmes.

Si c’est la première fois que vous vous lancez dans la fabrication d’une bougie maison, nous vous conseillons donc de commencer par une bougie conteneur. Une autre étape est ensuite décisive, le choix de la cire…

Bougies maison : quelle cire choisir ?

Pour une bougie qui fond convenablement et qui respecte toutes les précautions d’usage, il est nécessaire de choisir la cire adaptée. Vous aurez le choix entre plusieurs modèles dans les magasins de loisirs créatifs, mais attention à bien réfléchir avant de les acheter. Prix, allergie, temps de combustion… Toutes ces questions doivent être prises en compte. Voici les différents choix qui s’offrent à vous.

  • La paraffine : c’est la cire la moins chère sur le marché, mais elle est de moins en moins utilisée par les professionnels comme par les particuliers, car elle est produite à base de pétrole. Attention, elle peut aussi produire de la fumée ou de la suie lors de la combustion, ce qui n’est ni esthétique ni bon pour la santé. Si vous voulez vraiment opter pour cette cire, utilisez-la seulement pour créer des bougies votives, mais pas des bougies conteneurs.
  • La cire d’abeille : naturelle et sans produit chimique, elle est la plus populaire sur le marché. Elle se vend en bloc ou en pastilles, ces dernières étant plus simples à manipuler dans la fabrication des bougies maison. Avec elle, vous ne prendrez aucun risque au niveau des allergies, puisqu’elle est 100% naturelle, mais elle a tendance à moins bien retenir les parfums…
  • La cire de palme naturelle : elle est la plus onéreuse du marché, mais est parfaite pour fabriquer des bougies pilier, par exemple. Lors de la combustion, elle est sans fumée.
  • La cire de soja : elle est moins répandue sur le marché, mais a aussi des avantages puisqu’elle brûle longtemps et ne fait pas de fumée.

Votre cire choisie, il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans la fabrication, en suivant un tutoriel réalisé par une personne qui s’y connaît. Si c’est plus particulièrement l’odeur qui vous plaît dans une bougie, alors n’hésitez pas à ajouter du parfum à votre fabrication. Attention, de nombreuses règles sont à respecter et toutes les senteurs ne sont pas adaptées…

Bougies maison : 12 idées de senteur pour l’automne

Une douce odeur qui se diffuse dans votre maison durant plusieurs heures, mais sans jamais encombrer vos narines. C’est le propre des bougies qui, si elles sont bien dosées, sont presque imperceptibles. Sans surprise, pour que votre fabrication maison ait une senteur, il est nécessaire de l’ajouter lors de la confection.

Pour donner une odeur à votre bougie, vous devez utiliser des huiles essentielles, mais pas n’importe lesquelles. Attention, c’est très important de suivre les recommandations concernant le point éclair. Ce dernier, aussi appelé point d’inflammabilité, correspond à la température la plus basse à laquelle un corps combustible peut s’enflammer. Si vous choisissez une huile essentielle avec un point d’éclair trop bas, alors votre bougie va s’enflammer intégralement en quelques secondes, ce qui peut conduire à un départ d’incendie. Pour être certain de ne pas faire d’erreur, vous devez choisir une huile essentielle dont le point d’éclair est supérieur à 65°C. Cette donnée, essentielle donc, est visible sur la fiche produit. Si elle n’est pas mentionnée et si un professionnel n’est pas capable de vous répondre précisément, alors ne l’achetez pas.

Il est essentiel de vérifier à chaque fois qu’il soit bien supérieur à 65°C, mais voici quelques exemples d’huile essentielle dont le point d’éclair est suffisamment important pour qu’elle puisse être utilisée dans la fabrication de bougies.

  • Eucalyptus
  • Citronnelle
  • Cèdre de l’Atlas
  • Cannelle écorce
  • Bois de rose
  • Anis
  • Basilic tropical
  • Origan vulgaire
  • Menthe citronnée
  • Menthe poivrée
  • Patchouli
  • Géranium bouton

Tout est ensuite une question de goût. Nous vous conseillons d’opter pour une odeur simple dans un premier temps et de ne pas tenter de mélanges. Vous pourriez alors vous retrouver avec des senteurs étranges et désagréables dans votre maison.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.