Une nouvelle espèce de musaraigne-éléphant a été découverte en Namibie par une équipe de chercheurs de l'Académie des Sciences de Californie. Ce petit mammifère est le troisième spécimen de son espèce à avoir été découvert ces 10 dernières années.

© Galen Rathbun/California Academy of Sciences

C'est une découverte qui réjouit les scientifiques ! Ce petit mammifère été découvert dans le nord-ouest de la Namibie par une équipe de chercheurs de l'Académie des Sciences de Californie. Il s'agit d'une nouvelle espèce de musaraigne-éléphant, aussi appelé sengi, qui avait jusqu'ici totalement échappé à l'oeil de la communauté scientifique. Une découverte intéressante pour les spécialistes, qui ont comparé les caractéristiques de ce petit animal aux autres membres de sa famille. "Les différences phénotypiques entre ce sengi et toutes les autres espèces connues de sengi sont très subtiles" a ainsi expliqué Jack Dumbacher de l'Académie d'Ornothologie et Mammalogie de Californie. "C'est excitant de penser qu'il existe encore des régions du monde où même la faune mammifère reste inconnue".

Le sengi à oreilles rondes, plus proche de l'éléphant que de la musaraigne

Publicité
Ce sengi, dont le nom scientifique est Macroscelides Micus, est un sengi à oreilles rondes, et est le plus petit spécimen de la famille des Macroscelidea. Il possède un poil de la couleur de la terre, ce qui lui permet de se fondre aisément dans son environnement, et ainsi échapper plus facilement à ses prédateurs. Il possède également une longue queue, ainsi que de longues et fines pattes arrières. Malgré son nom de musaraigne-éléphant, et son apparence, ce petit mammifère est plus proches des éléphants que des souris. Selon les scientifiques, il est également très proche d'un autre petit mammifère vivant en Afrique et appelé Oryctérope, une sorte de petit cochon de terre. Mais les analyses génétiques réalisées par les scientifiques ont également montré d'importantes différences avec les autres espèces de sengi déjà connues. La nature recelle décidément encore de nombreuses surprises.

En imagesVoici les 10 espèces les plus étonnantes découvertes en 2013

L'olinguito ou la chat-ours

Ce petit mammifère de deux kilos, aussi appelé le chat-ours, vit dans les forêts des Andes et d'Equateur. C'est le premier mammifère carnivore découvert à l'ouest du méridien de Greenwich depuis 35 ans, et l'une des 18 000 nouvelles espèces découvertes en 2013. Les scientifiques estiment qu'il en reste 10 millions à répertorier. Certaines resteront d'...

Le Zospeum tholussum

Ce petit escargot à la coquille transparente ne mesure pas plus de 2 millimètres et vit à 900 mètres sous terre dans les montagnes de Croatie. On comprend pourquoi, dans ces conditions, personne ne l'avait encore rencontré.

La Edwardsiella andrillae

Cette drôle d'espèce est une anémone de mer qui vit dans des conditions extrêmes. Découvrete en Antarctique, les scientifiques l'ont trouvée sous un glacier. C'est la seule de son genre capable de vivre dans un tel environnement.

L'arbre-dragon

L'arbre-dragon a été découvert en Thaïlande. Il peut atteindre jusqu'à 12 mètres de haut. Connue des habitants de la région, cette espèce était jusqu'ici ignorée des scientifiques.

Le Spiculosiphon oceana

Ce petit organisme unicellulaire de 4 à 5 centimètres de long ressemble à une éponge et vit en Méditerranée. Il est carnivore et capture sa nourriture après s'être dissimulé derrière une sorte de coquille construite avec de la silice.

Le Saltuarius eximius

Ce petit lézard qui joue les caméleon en Australie est une sorte de gecko, qui a la particularité d'avoir une queue en forme de feuille bien plus large que le reste de son corps.

La Liropus minusculus ou la crevette squelette

Cette minuscule crevette, totalement translucide, a été découverte en Californie. Elle ne mesure pas plus de 2 miilimètres pour les femelles et 3 millimètres pour les mâles.

La Penicillium vanoranjei ou pénicilline orange

Ce petit champignon découvert en Turquie a la particularité de se fabriquer lui-même une couche extra-cellulaire pour se protéger de la chaleur.

La Tinkerbella nana ou Fée clochette

Cet insecte a été découvert au Costa Rica. La raison pour laquelle les scientifiques étaient jusqu'ici passés à côté est sans doute sa taille : 250 microcmètres. C'est le plus petit insecte au monde.

Les Tersicoccus phoenicis

Ces bactéries ultra résistantes ont été découvertes en Floride et Guyane, là où les scientifiques et astronomes assemblent les véhicules destinées à être envoyés dans l'espace. Des endroits appelés "salles blanches" parce qu'entièrement stérilisés...

Autres diaporamas

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité