Une pompière a perdu son emploi à cause de ses photos jugées trop osées. Elle a décidé de porter plainte pour licenciement abusif contre son ancien employeur.
PHOTOS. Une pompière se fait licencier car jugée "trop sexy"

Presley Pritchard, pompière et secouriste américaine, a porté plainte en décembre dernier pour licenciement abusif contre son ancien employeur, l'Evergreen Fire Rescue dans le Colorado. Le motif ? Elle a été virée  à cause de ses photos jugées "trop sexy". 

En parallèle de son métier, la jeune femme de 27 ans tient un compte, suivi par des centaines de milliers d'abonnés, sur lequel elle poste du contenu sur sa passion pour le fitness. Selon son ancien employeur, plusieurs collègues et citoyens sont montés au créneau à propos de ses publications. Mais ce sont les clichés où elle porte l'uniforme de travail qui lui aurait coûté sa place au sein de la brigade.

Elle dénonce une hypocrisie

Presley Pritchard affirme au magazine Vice que ses supérieurs lui ont bien demandé de supprimer ses photos où elle apparaît en uniforme. "Rien dans le règlement ou dans mon contrat de travail ne m'y obligeait", a expliqué l'Américaine. Elle confie par ailleurs avoir été la cible de remarques sexistes et d'harcèlement sexuel de la part de ses ex-collègues.

"C'était quotidien. C'était comme marcher sur des oeufs", a-t-elle raconté.  "C’est très hypocrite. C’est naze. Les calendriers de pompiers sexy sont monnaie courante mais si c’était des femmes, tout le monde les traiterait de salopes. Pour les mecs, c’est tout à fait normal", a-t-elle déploré. L'affaire est désormais entre les mains de la justice. Une enquête interne a également été menée au sein de la caserne mais aucune preuve n'a pour l'instant été dévoilée.

Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au grand jeu concours.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.