L'ancienne ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud Belkacem, était l'invitée politique de l'émission On n'est pas couché samedi 20 mai. Elle s'est vue accuser d'être à l'origine d'une réforme de l'orthographe par la chroniqueuse Vanessa Burggraf. Une fausse information qui a provoqué la colère de l'ancienne ministre.
ONPC : Najat Vallaud-Belkacem s'emporte contre Vanessa Burggraf©PATRICK KOVARIK

Échange musclé samedi 20 mai sur le plateau d'On n'est pas couché. Lors d'une conversation sur le bilan de l'ancienne ministre de l'Éducation nationale, la chroniqueuse Vanessa Burggraf a provoqué la colère de Najat Vallaud-Belkacem en faisant référence à sa prétendue réforme de l'orthographe.

 Rire nerveux de l'ancienne ministre qui répond : " Vanessa, je n'ai jamais mené de réforme de l'orthographe, c'est une fake news, mais ce n'est pas possible". Pour justifier son accusation la chroniqueuse d'On n'est pas couché donne l'exemple de l'école de sa fille, où, selon elle, les traits d'union ont été supprimés et où le mot oignon s'écrit dorénavant ognon.

 À lire aussi : Le lourd passé de Najat Vallaud-Belkacem

"Ça fait trois ans que je suis sujette à toutes les insanités de la Terre"

Réponse cinglante de Najat Vallaud-Belkacem: "C'est une fake news tout comme je n'ai pas imposé l'apprentissage obligatoire de l'arabe au CP. Cela fait trois ans que je suis sujette à toutes les insanités de la Terre et vous, vous êtes journaliste et vous tombez dedans et vous relayez ça. Mais vous comprenez que je suis furieuse".

 La dernière réforme de l'orthographe remonte à 1990, elle avait été proposée par le Conseil supérieur de la langue française à titre facultatif. Et c'est la décision de l'Académie française d'approuver certaines de ces modifications qui a provoqué la polémique en 2016. 

Vidéo : Najat Vallaud-Belkacem reprend Vanessa Burggraf sur une fausse rumeur la concernant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.