A partir de 2014, la formule fiscale des bonus-malus automobiles sera modifiée. Les voitures polluantes verront leur malus augmenter, tandis que le bonus des voitures plus écolos sera revu à la baisse.   
©Mario Groleau/mgroleau.com/flickr.com

Les députés viennent de trancher : à partir de 2014, la formule fiscale des bonus-malus écologiques subira quelques modifications. Pour lutter activement contre l'émission de CO² et le déficit des bonus-malus, les parlementaires ont opté pour l'augmentation de la taxe sur les voitures polluantes. Elle passera de 100 à 250 euros pour les automobiles qui émettent entre 136g et 140g de CO² au km, de 300 à 500 euros pour celles qui émettent entre 141 et 145g de CO² au km et jusqu'à 8 000 euros pour toutes voitures dont les émissions de CO² excèdent les 200g/km. Une mesure qui devrait inciter plus d'une personne à se tourner vers les voitures plus "propres".

Le bonus revu à la baisse

Néanmoins, les bonus touchés par l'acheteur lors d'un achat d'une voiture à faible consommation seront aussi revus.... à la baisse. Dans certains cas, ces bonus disparaissent. Ainsi, la prime de 200 euros sur les voitures qui émettent entre 90 et 105g de CO² est supprimée. Concernant les petites automobiles (entre 60 et 90g d’émission), la prime à l’achat ne dépassera pas les 150 euros, contre 550 euros auparavant.

Par ailleurs, cette proposition sera décidée par décret dès le 1er novembre 2013. 

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.