C'est un dispositif qui a déjà porté ses fruits et qui va donc être étendu cet été. Pour endiguer la mortalité sur la route en période estivale, la Sécurité routière a décidé l'augmentation du nombre de radars mobiles.

© AFP

AFP

Jeudi, la Sécurité routière annoncé la généralisation des radars mobiles de nouvelle génération pour la période estivale. Embarqués dans des voitures banalisées, ces radars seront déployés sur le tout le territoire. Au total, quelques 4.200 radars seront mis à la disposition de la police et de la gendarmerie pour lutter contre les excès de vitesse.

Lire aussi : Les radars mobiles ont flashé 300.000 automobilistes en un an

Ce matériel équipera 150 véhicules afin de remplir l'objectif de baisse du nombre de morts sur la route. La Sécurité routière compte parvenir à équiper 200 voitures d’ici la fin de la fin de l’année, puis 300 à l’horizon 2015.  

Le but de ce dispositif est de contrôler les automobilistes là où ils ne s’y attendent pas. En effet, ces radars de nouvelle génération permettent de flasher un véhicule en le dépassant, en le croisant ou alors de façon "classique" à l’arrêt. Aurélien Wattez de la DSCR (Délégation à la sécurité et à la circulation routières) cité par l’AFP, reconnaît que ce nouveau matériel est "plus efficace" que les autres en termes de résultats même s’il ne représentera que 3.6% du nombre total de radars à la mi-juillet.

Publicité
Et pour cause, ces radars permettent de relever 17 infractions par jour et par département ne fonctionnant que quelques heures à l’inverse des radars fixes. Depuis sa mise en place il y a plus d’un an, 270.000 amendes ont été envoyées, ce qui représente moins de 2% de la totalité des flashs enregistrés en 2013.

Voir les détails du dispositif dans la vidéo ci-dessous

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet