Menacé de vente à la découpe, un immeuble privé devient un logement social. Ce qui devait être un simple sauvetage se transforme en véritable cauchemar pour les locataires les plus aisés, forcés de déménager.
Istock

Transformation des immeubles en HLM : un sauvetage in-extremis

Au printemps 2014, lorsque les locataires d’un bel immeuble situé 52, boulevard Saint-Jacques (XIVe), au cœur de Denfert-Rochereau, apprennent que la ville de Paris vient de les sauver d’une vente à la découpe, c’est le soulagement. Ils échapperont aux expulsions.

Comme l’indique Le Parisien, le montage financier prévu à cet effet donnait la possibilité aux plus aisés de racheter leur logement avec une conséquente décote. Malgré cela, le prix est resté élevé.

Pas moins de 520.000 € pour 70 m² selon le président de l’association des locataires, stipule le quotidien.Les autres comptaient sur la non augmentation des loyers, garantie donnée par la Régie immobilière de la Ville de Paris.

A lire aussi :Immobilier : cette nouvelle crise dramatique qui se prépare

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.