En ce dernier week-end d'octobre, la France passe à l'heure d'hiver. Si la Commission européenne vote en faveur de la suppression du changement d'heure, régler les pendules ne sera plus qu'un souvenir…
Istock

Dernier changement d’heure : il faudra bientôt choisir

Heure d'été ou heure d'hiver ? Suite à la proposition de la Commission européenne de mettre fin aux changements d'heure, les pays européens doivent trancher. Ils ont jusqu'au 31 mars 2019 pour le faire. En cas d’adoption de la mesure par au moins 15 des 28 pays, chaque état aura la possibilité de conserver l’heure qu’il souhaite. Et d’après la consultation publique effectuée par la Commission européenne entre le 4 juillet et le 16 août derniers, 84 % des Européens y seraient favorables.

En France, le ministre de la Transition écologique François de Rugy, pense aussi que cela peut être bénéfique pour "réduire" l'écart avec l'heure naturelle du soleil. Toutefois, "il faut discuter pour voir les effets concrets sur la vie quotidienne et sur les dépenses d'énergie", a-t-il rappelé vendredi sur France 2.

Publicité

A lire aussi :Changement d’heure : les cinq questions qu’on se pose à chaque fois

Publicité

Dernier changement d’heure : de nombreux désaccords

Mise en place sous Valéry Giscard d’Estaing en 1975 suite au choc pétrolier des années 1973-1974, le passage à l'heure d'été avait pour but de réaliser des économies d’énergie en profitant de l’ensoleillement au maximum.

En 2010, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) indiquait d’ailleurs que cela permettait de limiter l’éclairage artificiel, équivalent à la consommation de 800 000 ménages.

Publicité

L’heure d’été semble aussi être favorable à la sécurité routière. Cela pourrait permettre de réduire les accidents de voiture et à vélo, qui augmentent entre octobre et janvier (période actuellement sous l’heure d’hiver).

Mais ces arguments créent des désaccords dans le milieu de la santé et de l’agriculture. Les spécialistes des rythmes biologiques et les agriculteurs prônent, eux, de rester à l'heure d'hiver, plus proche de l’heure solaire et du cycle de la nature.

Si la France fait le choix de rester à l’heure d’été, le dernier changement aura lieu en mars 2019. En revanche, si l'heure d'hiver est retenue, nos montres seront définitivement réglées en octobre 2019.