Ecouter l'article :

Affections digestives ou urinaires, rhumatologie… Vous envisagez de partir en cure pour vous soigner ? Pour une prise en charge, il vous faut absolument une prescription médicale.
Pouvez-vous vous faire rembourser une cure thermale ?IllustrationIstock

Si la plupart des cures thermales sont actuellement fermées en raison de la crise sanitaire, rien ne vous empêche de prévoir un futur séjour, pour soigner votre ou vos affections. Pour que votre séjour vous coûte le moins cher possible, mieux vaut en revanche anticiper et consulter votre contrat de mutuelle. D’autant que selon le Conseil national des établissements thermaux, le reste à charge moyen avant remboursement de la complémentaire santé se situe entre 1 100 à 1 550 €.

Pour une prise en charge par la Sécurité sociale, la cure doit bien entendu être prescrite par un médecin. Un formulaire dédié et un questionnaire de ressources doivent être remplis. Au total, 12 pathologies y sont éligibles : affections des muqueuses bucco-linguales, affections digestives, affections psychosomatiques, affections urinaires, dermatologie, gynécologie, maladies cardio-artérielles, neurologie, phlébologie, rhumatologie, troubles du développement chez l’enfant, voies respiratoires.

La réservation d’une cure de dix-huit jours (cette durée est incompressible) avec des soins six jours sur sept est également nécessaire.

Cure thermale : l’Assurance maladie rembourse 65%

Au total, l’Assurance maladie rembourse 65% des soins thermaux et 70% du suivi médical de la cure (deux consultations à 80 €). Et ce, dans la limite d’une cure par an et par pathologie.

Si, comme 30% des curistes, vous êtes soigné pour une affection longue durée, victime d’accident du travail ou de maladies professionnelles, les frais sont alors couverts à 100%.

Le remboursement du transport et de l’hébergement sont en revanche soumis à des critères de ressources.

Quant aux complémentaires santé, "près de 80% (d’entre elles) intègrent un forfait cure thermale. Entre 60 et 70 ans, comptez de 70 à 80 € de cotisation mensuelle pour une mutuelle couvrant le reste à charge pour les soins thermaux, et remboursant de 150 à 200 € pour l’hébergement", indique à Femme Actuelle Christophe Bescond, responsable marketing chez acommeassure.com.

 

Vidéo : Complémentaire santé et retraite : les avantages d'un contrat individuel

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.