Sonia Mabrouk est l'un des visages phares des médias, officiant dans la matinale d'Europe 1 et chaque midi à la télévision sur CNEWS. Une personnalité au cœur d'une polémique après la parution d'un portrait au vitriol dans Libération. Découvrez trois indiscrétions sur la journaliste.
Sonia Mabrouk : découvrez trois indiscrétions sur la journaliste taclée par Libération©Baril Pascal/Planete Bleue Images/ABACAabacapress
Sommaire

Sonia Mabrouk : une carrière télé lancée par Jean-Pierre Elkabbach

La carrière de Sonia Mabrouk a débuté il y a près de 20 ans. Issue d’une famille tunisienne aisée où la politique tient une grande place, cette diplômée d’une école de commerce à Carthage et d’un DEA à l'université Panthéon-Sorbonne à Paris s’est lancée dans le journalisme sous la houlette du reporter franco-tunisien Béchir Ben Yahmed.

Pendant trois ans, Sonia Mabrouk a officié au sein de la rédaction de l’hebdomadaire Jeune Afrique. Puis en 2008, sa rencontre avec le journaliste Jean-Pierre Elkabbach lui permet d’intégrer la chaîne Public Sénat où elle devient la première Tunisienne à présenter le journal à la télévision française. Après avoir obtenu la nationalité française en 2010, sa carrière prend un autre tournant où elle se dirige vers la radio.

En 2013, Sonia Mabrouk est arrivée sur Europe 1 où elle anime le Débat des Grandes Voix sur la tranche de la mi-journée. Elle présente également des émissions de débats et d’information au sein de la station du groupe Lagardère, comme Les Grandes Voix vous répondent, Les Éclaireurs, ou encore le Journal de 18h à 20 h. Alors qu’elle réveille chaque matin les Français avec l’interview politique de la matinale depuis 2019, la journaliste est aussi très suivie à la télévision.

En parallèle à ses activités radiophoniques, Sonia Mabrouk a intégré CNEWS, la chaine d’informations en continu du groupe Canal+, en 2017. L’occasion pour elle d’animer sa propre émission Les voix de l'info de 17h à 19h, puis d’occuper la case du midi sur la même chaine à partir de 2019. Très suivie des téléspectateurs, son omniprésence à l’antenne d’une chaîne à la ligne éditoriale conservatrice lui a néanmoins valu un drôle de portrait signé Libération

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.