Que devient Frédéric François, l’interprète du tube Je t’aime à l’italienne ? Creative Commons
“Je t'aime à l'italienne”, “L'Amour fou”... tels sont les titres cultes de Frédéric François qui ont fait chanter toute une génération de fans. Mais depuis quelques années, le chanteur populaire s'est fait de plus en plus rare. Que devient-il aujourd'hui ?
Sommaire

Frédéric François, un chanteur populaire des années 80

Frédéric François, un chanteur populaire des années 80© Creative Commons

Francesco Barracato alias Frédéric François vient au monde le 3 juin 1950 à Lercara Friddi en Sicile. Sa mère, Salemi Antonina, est couturière tandis que son père, Giuseppe Barracato est mineur de soufre à Lercara puis dans le bassin houiller de Liège en Belgique.

Guitariste et chanteur semi-professionnel, la carrière de Frédéric François bascule en 1969 lorsqu’il rencontre le producteur belge Constant Defourny qui lui fait signer son premier contrat avec la maison de disques, Barclay-Belgique. C’est alors le début d’une longue carrière dans la chanson. Ses titres Comme on jette une bouteille à la mer, Je voudrais dormir près de toi ou encore Si je te demande lui permettent d'acquérir une grande popularité auprès du public français.

Après quelques années de passage à vide à la fin des années 70, la star renoue avec le succès à partir de 1982. Sa traversée du désert lui vaudra par ailleurs d’être sujets à de graves crises de spasmophilie qui disparaîtront progressivement avec son retour sur scène. En 1984 et 1985, il enregistre les chansons Mon coeur te dit que je t’aime et Je t’aime à l’italienne, deux tubes qui confirment alors son statut d’idole des jeunes.

Une carrière de chanteur qui a pu voir le jour grâce à l’aide de ses parents : “Mon père, c’est lui qui a tout organisé. C’est lui qui était chanteur d’amour, C’est lui qui, très vite, a décelé que son fils pouvait chanter. Mais c’est lui qui voulait chanter. Il était ouvrier mineur, il ne pouvait pas faire une carrière de chanteur donc il a tout reporté sur moi. Il m’a acheté du matériel, mais je crois que c’est ma maman qui commandait”, a-t-il raconté dans L'Émission du Dimanche sur France 3.

Perte de ses jumeaux, accident… Les drames de Frédéric François

Perte de ses jumeaux, accident… Les drames de Frédéric François© Creative Commons

Si ses chansons d’amour lui valent l’admiration de la gent féminine, il n’y en a qu’une qui compte à ses yeux, il s’agit de sa femme Monique Vercauteren. Le couple s’est marié en 1970, soit un an après leur rencontre. Ensemble, ils donnent naissance à quatre enfants : Gloria en 1971, Vincent en 1972, Anthony en 1976 et Victoria en 1990.

Dans un entretien accordé au magazine Ici Paris, le chanteur a révélé la perte tragique de ses jumeaux : “Avant d'avoir Victoria, notre fille cadette, nous avons perdu des jumeaux. S'ils étaient là avec nous, nous aurions avec ma femme Monique, six enfants. On les a perdus. C'est comme ça”, a-t-il expliqué.

À cela, il faut ajouter un drame survenu en juin 2010. Sa femme Monique a failli perdre la vie en tombant d’un escabeau : “Moi, j'étais toujours en bas, sur le terrain de tennis, et soudain, j'ai cru entendre pleurer un enfant, comme si on le torturait. Puis j'ai entendu hurler Victoria : "Papa, papa, viens vite, Maman a un problème !". Ce n'est qu'à ce moment que j'ai compris que les premiers cris n'étaient pas ceux d'un enfant, mais ceux de ma femme. Elle était tombée de l'échelle sur les dalles de la terrasse. Et c'est elle qui, à moitié dans les vapes, hurlait à la mort. Jamais, de ma vie je n'oublierai ce cri sinistre. Jamais non plus je n'oublierai pas les yeux effrayés de Victoria, fixant sa mère.”, avait-il raconté à France Dimanche avant d’ajouter : “Son pied était quasiment sectionné. Il y avait du sang partout, c'était horrible ! J'ai essayé de rassurer Monique, mais je tremblais à l'idée que ses cervicales aient pu être touchées. À l'arrivée des secours, les médecins ont calmé sa douleur avec des piqûres. Soudain, une terreur m'a traversé l'esprit : "Vous êtes sûrs qu'elle respire ?". "Ne vous inquiétez pas" m'ont-ils répondu." (...) Aujourd'hui, elle va mieux”.

Frédéric François a fêté ses 50 ans de carrière au Grand Rex

Ce 12 octobre, Frédéric François a fêté en grande pompe ses 50 ans de carrière au Grand Rex de Paris auprès de Michel Drucker, Hervé Vilard et Dave, présents pour l’occasion. “Quand je regarde en arrière, je vois Francesco, le petit garçon que j'étais et qui, à onze ans, chantait en public pour la première fois. Je me vois un peu plus tard dans un orchestre de bal avec un premier cachet que j'offre à ma mère, heureux comme tout (...) On a dit que j'étais un chanteur à minettes. Je suis très fier de l'avoir été. Aujourd'hui, je suis aimé par les mamans, les mamies. C'est merveilleux ! (...) Une chanson populaire se chante encore trente-cinq ans après, et vos enfants la fredonnent”, a-t-il affirmé devant ses fans.

Pour celles et ceux qui auraient manqué cet événement, le chanteur se lance dans une grande tournée qui passera par Bruxelles le 26 octobre prochain.