Il y a 13 ans, Carla Bruni perdait son frère Virginio à l'âge de 46 ans. Derrière cette disparition tragique se cache un lourd secret que l'ancienne Première dame était la seule à connaître.
Photos : qui est Virginio, le frère décédé de Carla Bruni ? Capture Instagram

Carla Bruni : son frère est décédé du virus du sida

Ce 9 décembre, Marisa Borini, la mère de Carla Bruni, a publié sur son compte Instagram une photo de son fils Virginio avec en légende : “Virginio toujours beau”. Un hommage émouvant qui n’a pas manqué d'interpeller les internautes. “Il a un regard inquiet mais quel charme”, “Démesurément beau votre fils” ou encore “Irrésistible”, peut-on lire en commentaires.

Pourtant, derrière cette photo se cache une histoire tragique, celle de la disparition du frère de Carla Bruni à l’âge de 47 ans des suites du sida. Dans son livre autobiographique intitulé Mes chères filles, je vais vous raconter, la mère de Carla Bruni est revenue sur le secret entourant la maladie de son fils. “Notre couple a connu des défaillances, mais on était complices, on avait les mêmes goûts, il m'a tout appris sur l'art.(…) Mais j'ai des regrets (…) ne pas avoir dit à mon mari (décédé en 1996 Ndlr) la maladie de notre fils”, a-t-elle révélé.

Très proche de son frère, l’ancienne première dame s’est également confiée à quelques occasions sur son défunt frère décédé en juillet 2006. “C'est une source de souffrance relative à mon frère, parce qu’il a attrapé l’HIV très tôt”, avait-elle affirmé en février 2019 dans l’émission À voix nue de France Culture avant d’ajouter : ”Pour une raison qui m’échappe encore aujourd’hui, il ne l’a dit qu’à moi, dans toute la famille. Donc on a passé de nombreuses et longues années où j’étais seule à savoir qu’il avait cette maladie, qui était une maladie comme une faucheuse”, a-t-elle confié.

L’hommage musical de Carla Bruni à son frère

Dans son album Comme si de rien n’était, sorti en 2008, l’épouse de Nicolas Sarkozy a tenu à rendre hommage à son frère avec la chanson intitulée “Salut Marin”. “C’était quelqu’un de très pudique. C’est difficile de parler de lui (…) J’ai toujours peur qu’il y ait quelque chose de lui qui m’entende. J’ai fait une chanson sur lui qui s’appelle “Salut Marin”, en faisant bien attention, pour que ça ne le gêne pas. Parce que la principale caractéristique de mon frère, c’était la pudeur”, avait-elle expliqué au micro de France Culture.

Très investi dans la lutte contre le sida, l’ancien mannequin a été nommé “ambassadrice mondiale pour la protection des mères et des enfants contre le VIH” en décembre 2008 auprès du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.