Henri-Jean Servat, l'ex-chroniqueur de Télématin à Nice

Une nouvelle vie après Télématin. Henri-Jean Servant, ancien chroniqueur de la matinale de France 2, s’engage aussi dans la politique locale. Six mois après son départ de l’émission, le journaliste est entré dans la course aux élections municipales à Nice, figurant sur la liste du maire sortant Christian Estrosi.

Dans une interview accordée au journal Nice-Matin, Henri-Jean Servat s’est justifié sur ses motivations. "Je ne suis pas venu à Nice pour faire de la politique. Il y a deux choses qui m'importent aujourd'hui : les animaux et le cinéma", puis il développe. "Je viens pour défendre la cause animale et faire de Nice la ville phare du bien-être animalier en Europe. C'est le combat de ma vie". Ce n’est pas la première fois que l’écrivain (et ami de Brigitte Bardot) s’investit dans une échéance électorale. En 2019, il a été candidat aux élections européennes sous l’étiquette du parti animaliste.

Des soldes de 30 % sur tout notre site pour l’achat de 2 articles ! Ne ratez pas l’occasion !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.