Le 30 mars 2021, Julie Andrieu s'est confiée comme jamais sur sa vie privée dans "L'instant de Luxe" sur Non Stop People. La star de 47 ans est revenue avec émotion sur la disparition de sa mère, mais également sur son compagnon Stéphane Delajoux. Planet vous propose de découvrir trois indiscrétions sur l'animatrice.
Maladie de sa mère, compagnons, salaire... Les secrets de l'animatrice Julie Andrieu©Marechal Aurore/ABACAabacapress
Sommaire

Julie Andrieu : ses confidences bouleversantes sur la maladie de sa mère

D'ordinaire très discrète sur sa vie privée, l'animatrice Julie Andrieu, star du programme Les Carnets de Julie sur France 3, a accepté de se confier dans l'émission L'instant de luxe sur le plateau de Non Stop People le 30 mars 2021. La star s'est confiée sur la disparition de sa mère Nicole Courcel, en juin 2016. Cette dernière souffrait d'une maladie neurodégénérative "très douloureuse".

"J'ai un peu perdu pied à un moment parce qu'il a fallu concilier tout ça. J'ai choisi de la garder à la maison, enfin pas chez moi, mais chez elle, donc c'est lourd. Mais je ne regrette absolument pas ce choix. J'ai accompagné ma mère jusqu'à ses derniers instants, j'ai essayé d'élever mes enfants et d'être présente, de continuer de faire mon boulot", a-t-elle déclaré.

Avant cela, sa mère avait été placée pendant quelques mois dans une maison de retraite car "c'est insurmontable, quand on est face au danger, même à la violence, j'ai eu peur pour mes enfants car elle avait perdu la tête.  Je l'ai donc mise dans une maison en me disant : 'Il faut que je fasse quelque chose, sinon je vais couler'. J'ai beaucoup d'admiration pour les gens qui travaillent dans ces endroits, mais on leur confie en moyenne 30 personnes à gérer alors que chacune de ces personnes auraient besoin de deux personnes à temps plein. C'est impossible, on n'est pas loin de la maltraitance, donc je l'ai retirée très vite et ensuite j'ai organisé les choses pour qu'elle reste à la maison", a-t-elle déclaré.

Attristée à la mort de sa mère, Julie Andrieu reconnaît toutefois que sa disparition a été libérateur. "Beaucoup de gens qui sont passés par là à la suite de longues maladies où on voit l'une des personnes qui vous est le plus proche souffrir, non, moi je ne suis pas accrochée à la vie à tout prix. La mort fait partie de la vie", a-t-elle expliqué.

Découvrez notre offre spéciale Black Friday, jusqu'à -75 % sur votre abonnement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.