Line Renaud a eu plusieurs vies au cours de sa carrière artistique. Un destin extraordinaire que l'artiste de 92 ans a bien failli ne pas connaître. Seconde guerre mondiale, AVC… Dans les colonnes du Journal du dimanche, elle est revenue sur les nombreuses fois où elle a frôlé la mort.
"Je suis passée sous un camion" : Line Renaud a frôlé la mort à plusieurs reprises© Berzane Nasser / ABACAabacapress

Meneuse de revue aux États-Unis, chanteuse, actrice nominée à plusieurs reprises aux Césars… Après plus de 70 ans de carrière, Line Renaud est une artiste accomplie qui n’a plus rien à prouver. Si son CV a de quoi impressionner, l’actrice de 92 ans a bien failli ne jamais connaître un tel destin.

Une rescapée

En effet, celle qui est aujourd’hui la nouvelle héroïne d’une collection d’albums illustrés : Super Linette a frôlé la mort à plusieurs reprises. À l’occasion de la sortie du premier livre des aventures de Super Linette, qu’elle a co-écrit avec son ami David Lelait-Helo, Line Renaud s’est confiée dans les colonnes du Journal du dimanche sur son rapport décomplexé avec la mort. Une issue fatale à côté de laquelle l’artiste est passée de nombreuses fois. Si elle est revenue sur son AVC qui a bien failli l’emporter pour de bon en 2019, l’actrice a révélé à nos confrères du JDD des évènements traumatisants de sa jeunesse. "Vous me parlez de mon AVC il y a deux ans, mais la mort m'a frôlé tant de fois que je suis étonnée d'être encore là. Pendant la guerre, une bombe est tombée près de moi. J'ai vu ma copine mourir à mes côtés. Puis je suis passée sous un camion allemand", a-t-elle avoué.

Un passé douloureux qui lui a certainement apporté cette soif de vivre qui la caractérise. À 92 ans, l’actrice fourmille de projets. "Je suis étonnée d'en être arrivée là, c'est passé tellement vite et j'ai encore tellement de choses à faire", a-t-elle assurée au JDD. Elle admet volontiers, dans les colonnes de l’hebdomadaire, vouloir publier quatre épisodes par an des aventures de Super Linette, où le personnage inspiré de Line Renaud réalise à chaque épisode le rêve d'un enfant. Et ce jusqu’à ses cent ans !

Son combat en faveur de l’euthanasie

Line Renaud est une artiste engagée. Si depuis les années 1990, elle est la marraine du Sidaction, c’est un tout autre combat qu’elle a évoqué dans Envoyé spécial. "Quand on sait que la mort est là, qu'il n'y a plus de qualité de vie et de la souffrance à la place, si on est député, on aide à partir."

Des propos faisant référence à la récente proposition de loi en faveur de l'euthanasie qui n'a pas pu être votée jeudi 8 avril. D’après Voici, l’actrice de 92 ans aurait adressé une lettre aux députés dans ce cadre. L’artiste expliquerait que le droit à l’euthanasie est "capital" et demanderait le droit de "mourir dans la dignité" pour tous.

Elle-même n’hésite pas à aborder avec nos confrères d’Envoyé spécial, la manière dont elle aimerait mourir lorsque son heure sera venue. "Je voudrais finir là où j'ai vécu toute ma vie heureuse avec mes parents, avec Loulou. Je voudrais mourir dans mon lit, je voudrais mourir chez moi et je voudrais même avoir autour de moi mes amis très proches Muriel (Robin), Claude (Chirac), Nicole (Sonneville) et Dany Boon. Ils seraient 4 autour de moi, je demanderais qu'on ouvre une bouteille de champagne et je boirais à la vie", confiait-elle sans tabou.

Mais pour l’heure, Line Renaud est tournée vers la vie et compte bien devenir centenaire.

Découvrez Hedony, notre plateforme 100 % divertissement à prix mini !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.