Depuis 2015, la chanteuse Françoise Hardy est atteinte d'un cancer du pharynx. Une maladie qui l'oblige à suivre un lourd traitement. Invitée à l'antenne de RTL, la star de 77 ans est revenue sur sa souffrance quotidienne ainsi que son envie d'euthanasie.
"Ils ont brûlé mes glandes salivaires" : Françoise Hardy au plus mal à cause de son cancer©Briquet-Wyters/ABACAabacapress

Françoise Hardy atteinte d'un cancer : ses confidences sur son quotidien "cauchemardesque"

Depuis plusieurs années, la chanteuse Françoise Hardy se bat contre la maladie. C'est en 2015 que la compagne de Jacques Dutronc a annoncé être atteinte d'un cancer du pharynx. Depuis, la star de 77 ans suit un lourd traitement quotidien comme elle l'a expliqué à l'antenne de RTL, ce 30 mars 2021.

"Pour m'alimenter ça prend 6 heures par jour. Le reste du temps, je réponds aux mails, je fais des soins médicaux importants, je suis complètement asséchée de partout à cause des rayons. Ils m'ont traversé 45 fois la tête. Ils ont brûlé mes glandes salivaires", a-t-elle affirmé et d'expliquer qu'elle était dans un "état de souffrance vraiment cauchemardesque la plupart du temps".

La souffrance est telle que l'interprète de Comment te dire adieu espère que l'euthanasie sera bientôt autorisée en France. "À partir d’un certain moment, où il y a beaucoup trop de souffrance et où il n’y a aucun espoir, il faut abréger les souffrances. C’est la moindre des choses. C’est humain (…) Ma mère a pu, avec ma complicité, se faire euthanasier. De savoir que son médecin pourrait l’aider et faire en sorte qu’elle soit euthanasiée quand elle ne voudrait plus continuer à vivre cette horrible maladie, ça a été un réconfort extraordinaire", a-t-elle déclaré et de finir par ces mots : "Il faut que la France en fasse autant. Il faut faire cette loi".

Françoise Hardy ne pourra jamais plus chanter

Très affaiblie mentalement et physiquement, Françoise Hardy avait révélé à nos confrères de Paris Match ne plus pouvoir chanter à cause de sa maladie. "Privée de salive depuis trois ans par 45 séances de radiothérapie, j’ai en permanence des détresses respiratoires, des crises d’étouffement et de suffocation, sans parler des hémorragies nasales interminables", avait-elle expliqué et d'ajouter : "Comme, à cause des rayons et d'une immunothérapie, je suis devenue sourde d'une oreille et que j'ai la tête asséchée – gorge, nez bouche –, je ne pourrai jamais rechanter".

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.