Jimi Hendrix, Janis Joplin, Kurt Cobain, Amy Winehouse… Ils font tous partie du tristement célèbre Club des 27. Un surnom un peu macabre donné à l'ensemble de ces artistes du rock et du blues décédés prématurément à l'âge de 27 ans. Planet revient pour vous sur la mort de ces 7 artistes mythiques.
Club des 27 : qui sont ces stars décédées tragiquement à l'âge de 27 ans ?© amywinehouse / kurtcobain / janisjoplinCapture Instagram

Robert Johnson (1911-1938)

Le Club des 27 fait référence à l’ensemble de ces artistes de la musique décédés tragiquement alors qu’ils n’avaient que 27 ans. Un surnom légèrement déplacé quand on connaît leur tragique destiné. Mais la légende urbaine est ainsi faite. Suicide, drogue, alcool… Les circonstances qui entourent la disparition de ces 7 artistes, qui ont marqué à jamais l’histoire de la musique, restent assez mystérieuses.

Robert Johnson est le "premier membre" de ce club regroupant essentiellement des rockstars. Bien sûr, à sa mort, impossible d’imaginer que bien des années plus tard, son nom se retrouverait à côté de ceux de Jimi Hendrix, Jim Morrison ou encore Kurt Cobain.

Selon les mythes qui entourent ce prodige de la guitare, le jeune homme aurait vendu son âme au Diable contre une maîtrise surnaturelle de la guitare. Un mythe du "crossroad", comme on l’appel, alimenté par le mystère qu’est longtemps restée la vie de ce bluesman, buveur invétéré et coureur de jupons. Cette légende, Johnson en aura même fait une chanson Cross Road Blues, devenue un standard du genre.   

Le blues est connu pour être le père du rock’n’roll, des genres musicaux associés au diable, aux femmes, à l’alcool et au sexe. Avec les Rolling Stones, Led Zeppelin ou AC/DC, Robert Johnson aura participé à la diabolisation de ces genres.

Les circonstances de sa mort, longtemps restées mystérieuses ont donné lieu au fil des décennies à plusieurs scénarios : empoisonné par un mari jaloux, emporté par la syphilis ou une pneumonie, ou peut-être même terrassé par l'action combinée des trois… Le personnage de Johnson aura longtemps alimenté les fantasmes mystiques de certains. Mais cette légende du blues est aussi extrêmement connue pour sa contribution à la musique en général et à la guitare en particulier. Jimi Hendrix, les Blues Brothers ou encore les Rolling Stones, toutes ces légendes du rock s’accordent souvent pour qualifier le guitariste maudit de "meilleur chanteur de blues de tous les temps".

En 2020, une nouvelle biographie, intitulée : Et le diable a surgi. La vraie vie de Robert Johnson, rédigée par Bruce Conforth et Gayle Dean Wardlow, est parue. Après 50 ans de documentation, a interviewé les proches de Johnson, ils reviennent sur ses sessions d’enregistrement et les moments-clés de sa vie : son éducation, son mariage et la perte de sa femme et de son enfant, son séjour à Memphis, sa rencontre avec son professeur de guitare ou encore les circonstances exactes de son décès prématuré à 27 ans, relate France Info.

Gonfler votre vélo, voiture, moto, ballon en quelques minutes !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.