Ce 14 avril a eu lieu la 43ème édition du célèbre marathon de Paris. Si tout s'est passé comme prévu, il arrive que parfois des scandales de tricheries éclatent. Planet vous propose de découvrir tous ces sportifs qui ont triché et qui se sont fait attraper.

Frederick Lorz, le marathonien qui courait plus vite que son ombre

 © Creative Commons

Ce 14 avril a eu lieu la dernière édition du très célèbre marathon de Paris. Si aujourd'hui, les coureurs sont surveillés de A à Z tout au long de la course, ce n'était pas du tout le cas à l'époque de l'affaire de Frederick Lorz. Ce dernier est très connu dans le milieu pour avoir remporté le marathon de Boston et pour avoir triché lors du marathon des Jeux olympiques de 1904 à Saint-Louis aux Etats-Unis.

Publicité

Le jour J, les conditions climatiques sont assez rudes. En effet, la chaleur est étouffante, les approvisionnements en eaux sont rares et la poussière provoquée par les automobilites près de la course à pied est très dense. Après avoir couru pendant près de 15 kilomètres, Frederick Lorz, en deuxième place, s'arrête de courrir, incapable de poursuivre la compétition à cause de terribles crampes. C'est à ce moment que le sportif décide de tricher en montant dans la voiture d'un spectateur qui l'emmène par la suite à moins de 10 kilomètre de l'arrivée. Soulagé et débarrassé de ses crampes, il termine la compétition en première position.

Publicité

Alors que la fille du président Roosevelt s'apprête à lui remettre son prix, le sportif Tom Hicks interpelle les juges et affirme qu'il est toujours resté en première position lors de la course et qu'il est donc impossible que Fred Lorz l'ait dépassé. Ce dernier finit par quitter le stade olympique sous les huées du public. Il affirmera plus tard n'avoir jamais voulu de médaille et qu'il souhaitait seulement faire une blague à ses concurrents. A cause de cette tricherie, le sportif est banni à vie des Jeux olympiques.

En vidéo sur le même thème : Ces stars qui ont tout perdu