Voici comment éloigner les insectes nuisibles de votre compost de jardinIstock
Le compostage est une pratique écologique qui permet de recycler les déchets organiques tout en enrichissant la terre de votre jardin. Cependant, il peut aussi attirer divers insectes particulièrement nuisibles. La rédaction de Planet s'est intéressée à cet article de nos confrères d'MSN pour vous fournir des conseils pratiques sur la manière de rendre votre compost moins attractif pour les nuisibles.
Sommaire

Pourquoi les insectes sont attirés par votre compost organique ?

Les matières organiques décomposées présentes dans le compost créent un environnement idéal pour certains insectes grâce à la chaleur et l'humidité qu'elles génèrent. Les moucherons et les vers, en particulier, y trouvent de quoi se nourrir et se reproduire. 

Toutefois, il convient de distinguer les insectes utiles, comme les vers de fumier et les larves de cétoine, des nuisibles tels que les mouches et les moucherons. Les premiers contribuent à la décomposition des matières organiques, tandis que les seconds signalent souvent un déséquilibre dans le compost.

Pour éviter les insectes dans votre compost : équilibrez les apports en matières organiques

Pour éviter d'attirer des insectes nuisibles, il est crucial de maintenir un équilibre entre les apports en "verts" (déchets riches en azote) et en "bruns" (déchets riches en carbone). Les fruits trop mûrs, les épluchures, certains féculents et d’autres aliments attirent les mouches et les moucherons. En équilibrant ces apports, vous limitez ainsi les odeurs attirantes et réduisez l'humidité excessive, avec pour conséquence de rendre votre compost moins attrayant pour les nuisibles. 

Surveillez et ajustez l'humidité du compost

L'humidité excessive est une des principales raisons pour lesquelles les insectes indésirables infestent le compost. Pour réguler cette humidité, ajoutez du carton mouillé ou de la tonte de gazon. Ces matériaux aideront à absorber l'excès d'eau et à assécher légèrement le compost. 

De plus, un bon aérateur et un mélange régulier des déchets sont recommandés pour maintenir une ventilation adéquate, ce qui rendra le compost moins accueillant pour les indésirables.

Couvrez le compost pour empêcher les invasions

Couvrir votre composteur avec un couvercle ou un tissu perméable empêche les insectes de pondre leurs œufs dans votre compost. Cette barrière physique est particulièrement efficace contre les mouches et les moucherons, qui ont besoin d'accéder directement aux matières organiques pour se reproduire. 

Assurez-vous néanmoins que le couvercle ou le tissu permet cependant une bonne circulation de l'air pour éviter l'accumulation d'humidité.

Utilisez des prédateurs naturels contre les insectes infestant votre compost

Enfin, introduire des prédateurs naturels dans votre compost semble une solution efficace pour réguler la population d'insectes. Les nématodes, par exemple, sont des vers microscopiques qui parasitent les larves d'insectes nuisibles. Certaines espèces de fourmis aident également à contrôler les populations d'insectes en se nourrissant de leurs œufs. Ces méthodes biologiques permettent de maintenir l'équilibre écologique de votre compost tout en réduisant les nuisibles.

Entretien de son compost contre les insectes nuisibles, pour résumer : 

  • Un entretien régulier et méthodique de votre composteur est indispensable pour limiter la prolifération des insectes indésirables. 
  • Nettoyez régulièrement le couvercle et les parois pour éviter que les insectes ne s'y installent de façon permanente. 
  • De plus, placez votre composteur dans un endroit ombragé durant les mois d'été pour prévenir les fortes chaleurs et la macération excessive. 

En suivant ces conseils, vous pourrez profiter d'un compost de qualité et éviter les nuisibles. Il ne reste plus qu’à appliquer nos conseils avisés… Pour vous assurer d’un compost de qualité !