Alors que l’opération "Serval" s’est achevée le 13 juillet dernier, un soldat français est décédé pendant une opération de reconnaissance, a annoncé l'Elysée.

Un soldat français a été tué au Mali, a annoncé l’Elysée ce mardi. Le militaire était un sous-officier du Premier régiment de Génie de Laudun-l’Ardoise (Gard) déployé dans l’extrême Nord du pays, où se terrent les terroristes d’Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI). L’homme aurait été tué pendant une opération de reconnaissance.

Le bilan s’alourdit

Publicité
Alors que le 13 juillet dernier, le ministre de la Défense a annoncé la fin de l’opération "Serval" au Mali et le début de l’opération "Barkhane",  3000 soldats, dont 1600 Français resteront positionnés dans le pays afin de maintenir la sécurité et la stabilité dans le Nord. Depuis le début de l’action française au Mali –laquelle a débutée le 11 janvier 2013-, neuf soldats français ont été tués.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

mots-clés : Mali, Armée, Le ministre

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité