Un livre du journaliste américain, Ronald Kessler révèle l'existence supposée d'une autre maîtresse de l'ancien président des Etats-Unis, Bill Clinton. Nom de code : "Energizer".

Bill Clinton aurait eu une seconde maîtresse. C’est ce que révèle le livre du journaliste américain Ronald Kessler, sur les coulisses de la Maison blanche  fait à partir de témoignages d’agents des services secrets. Selon l’ouvrage de Kessler, Bill Clinton n’aurait pas seulement eu une liaison avec Monica Lewinsky.

• Lire aussi : Bill Clinton : Monica Lewinsky dévoile des détails croustillants sur son ex-amant

Nom de code : "Energizer"

Le président américain aurait eu une autre maîtresse, blonde, dont le nom de code attribué par les services secrets était "Energizer". Ce sobriquet signifie "stimulant" en français. Selon les récits des agents secrets, cette femme serait venue à plusieurs reprises dans la demeure familiale des Clinton à Westchester, lorsqu’Hilary Clinton était en déplacement. Une anecdote évoque même que les agents secrets ont dû escalader le toit de la maison afin d’exfiltrer "Energizer" sous peine que la première dame ne découvre la tromperie.

Si les agents au service de Bill Clinton se sont donnés autant de mal pour protéger leur patron, c’est en raison du comportement d’Hilary Clinton à leur égard. "Parce qu'elle est tellement méchante avec les agents et hostile aux officiers militaires en général, les agents considèrent qu'être à son service est une forme de punition", a ainsi rapporté dans son livre Ronald Kessler.

Publicité
Publicité

Après ces révélations, une "opération vérité" va très probablement avoir lieu chez les Clinton afin de clarifier ce nouveau scandale.

A voir sur ce thème :  Hilary Clinton évite un lancer de chaussure