Un djihadiste syrien a récemment publié un message sur Facebook indiquant que Younès Abaaoud était "en route" pour venir venger son frère, Abdelhamid Abaaoud, le terroriste tué à Saint-Denis le 18 novembre dernier.

Suite à la mort d’Abdelhamid Abaaoud, le terroriste tué lors de l’assaut à Saint-Denis le 18 novembre dernier, son petit frère chercherait à se venger. C’est en tout cas ce que révèle un message publié sur Facebook depuis la Syrie par l’un des djihadistes de Daech, repéré par Le Soir. "Abu Omar al-Soussi (le nom de guerre d’Abdelhamid Abaaoud) est mort en martyr, mais son frère est toujours en vie. Nous sommes en route vers vous, adorateurs de la croix", a écrit le fanatique sous une photo de jeune garçon.

Enrôlé de force par son grand frère en 2014, Younès Abaaoud n’avait que 13 ans lorsqu’il a rejoint le califat. Surnommé "le lionceau" à cause de son jeune âge, le garçon répond aujourd’hui au nom d’Abu-Mansour. Sans nouvelle de lui depuis plusieurs mois, ses parents ignoraient s’il était encore en vie. En janvier dernier, son père expliquait au journal belge Het Laatste Nieuws qu’il ne "pardonnerait jamais" à Abdelhamid d’avoir "embrigadé" Younès.

Pour quitter la Belgique, Abdelhamid avait prétexté un voyage au Maroc

Publicité
Afin de quitter Molenbeek, la ville belge où réside la famille Abaaoud, Abdelhamid avait prétexté à ses parents emmener son petit frère au Maroc pour voir son grand-père. En réalité, il lui a fait emprunter l'itinéraire parcouru par de nombreux djihadistes en passant par la Turquie via l’Allemagne pour rejoindre la Syrie. Preuve de la réussite présumée de son embrigadement, le jeune Younès a depuis posé de nombreuses fois avec des armes à la main. Il est aujourd'hui considéré comme le plus jeune djihadiste au monde.

En vidéo sur le même thème - Qui est Abdelhamid Abaaoud ?

mots-clés : Daech, Syrie, Etat islamique

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité