Le diocèse de Bordeaux a publié deux offres sur le site de petites annonces en ligne LeBonCoin.fr. Objectif : vendre deux églises peu fréquentées pour pouvoir en rénover une troisième avec l'argent ainsi récolté. Une démarche plus ou moins accueillie.
Bordeaux : des églises à vendre sur le Bon Coin

Il y a toujours une affaire à faire sur le Bon Coin. Très populaire, le site de petites annonces en ligne héberge parfois des offres insolites, comme celle publiée il y a quelques jours par le diocèse de Bordeaux qui met en vente deux de ses églises. Notre-Dame-de-Lourdes, ainsi que la chapelle du Christ rédempteur située à Talence sont donc à vendre, et selon le père Jean Rouet, vicaire général du diocèse, les transactions seraient sur le point d’être finalisées.

Des églises peu fréquentéesSelon l’homme d’église, elles devraient être vendues aux alentours de 500 000 euros pour la première et 650 000 euros pour la seconde, a-t-il confié à 20minutes. Si la démarche n’est pas nouvelle, elle choque certains paroissiens. « L'Église a moins de ressources financières et doit faire davantage de choix » explique le père Rouet. Peu fréquentées, ces deux églises ont en quelque sorte été sacrifiées, et l’argent récolté servira en partie à la construction d’une nouvelle église dans le quartier Ginko à Bordeaux.

« La vente du patrimoine et les dons sont nos seules ressources »« Je peux comprendre l'émotion, des familles y ont certainement des souvenirs. Mais la réalité est là. La vente du patrimoine et les dons sont nos seules ressources, et ces transactions serviront à financer la rénovation d'édifices qui sont, eux, fréquentés, ou à construire de nouveaux bâtiments » ajoute-t-il. C’est un promoteur immobilier qui s’est dit intéressé, et projette de transformer les deux bâtiments en logements.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.