Tolérance zéro. De puissants nouveaux outils arment dorénavant les agents de Bercy. Dans le viseur des enquêteurs, les contribuables fraudeurs.

Police fiscale : la traque est lancée

Poursuivre davantage les délinquants devant les tribunaux. C’est l’objectif de la loi antifraude, adoptée en octobre dernier. En plus d’étendre les possibilités de poursuites de pénales, elle permet la création d’un service judiciaire dédié. Rattaché à Bercy, il vient en complément des services de police.

Publicité

Lors de la soirée d’inauguration de la première promotion de la police fiscale le 10 janvier dernier à Tourcoing, Gérald Darmanin a encouragé les stagiaires, rapporte Le Figaro."Vous êtes des fiscalistes de haut vol. Je compte beaucoup sur vous pour traquer les fraudeurs !"

Publicité

Sa phrase clôturant son discours est d’ailleurs sans équivoque : "Bonne chasse au service de la République !" Le ton est donné aux 25 agents du fisc expérimentés, venant de démarrer une formation judiciaire express de six mois, à l'École nationale des douanes.

A lire aussi :  Surveillance du fisc sur les réseaux sociaux : est-ce vraiment légal ?