Pour bien des Françaises et des Français, l'évolution des valeurs locatives cadastrales devrait signifier l'augmentation de leurs impôts. Pour d'autres, au contraire, il faudra s'attendre à une baisse. Les signes à scruter.
Impôts locaux : le signe que vous allez bientôt payer plusIstock

Vos impôts locaux vont probablement augmenter. Pas tout de suite, certes, mais d'ici quelques années, il vous faudra peut-être faire face à des charges foncières sans cesse plus importantes. D'ici là, indique Capital, la taxe d'habitation sur la résidence principale devrait avoir été tout à fait supprimée, donc la réforme des valeurs locatives cadastrales - car c'est bien de cela dont il est question - devrait heureusement s'avérer un peu moins douloureuse.

Dans le détail, les valeurs locatives cadastrales représentent "les évaluations foncières des locaux d'habitations", rappelle le site du service public. Théoriquement, elles sont mises à jour de façon périodique et sur elles que reposent le calcul des impôts locaux parmi lesquels figurent notamment la taxe d'habitation, la taxe foncière ou la taxe d'enlèvement des ordures ménagères.

Concrètement, il s'agit de la valeur locative théorique d'un bien immobilier - elles sont donc supposées correspondre au loyer qu'un propriétaire pourrait toucher si son logement était loué -, multipliée par les différents taux d'impositions que peuvent ensuite appliquer les collectivités locales. 

En 2026, poursuit le mensuel spécialisé en économie, elles seront ré-ajustées.

Impôts locaux : pourquoi les valeurs locatives cadastrales seront-elles revisitées ?

Pour l'essentiel, les valeurs locatives cadastrales dépendent de la situation géographique d'un logement, de ses caractéristiques ; du confort qu'il est susceptible de proposer. Ou du moins… C'est l'idée générale, derrière le dispositif. En pratique, elles ont été déterminées sur la base d'une évaluation du marché locatif en 1970 et ont été revalorisées à l'échelle départementale en 1980. Elles n'ont donc pas été ré-ajustées une seule fois en… 41 ans. Près d'un demi-siècle.

Pourtant, sur cette même période, le marché locatif a été largement bouleversé. Une réalité que l'administration fiscale entend désormais prendre en compte.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.