Vous avez pour projet de construire un abri de jardin, une piscine ou un garage cette année ? Vous risquez fort d'être contrarié. Car cela devrait vous coûter plus cher.
IllustrationIstock

Immobilier : la taxe d’aménagement n’en finit plus de grimper

Mauvaise nouvelle. La base de calcul de la taxe d’aménagement a grandement augmenté au 1er janvier. Cela signifie donc qu’en cas de construction d’un abri de jardin ou d’autres travaux nécessitant un permis de construire ou une déclaration préalable, vous risquez de devoir débourser plus.

Publicité

Après une hausse de 3% l’an dernier, une nouvelle flambée de 3,8% est mise en place cette année, selon un arrêté paru au Journal officiel du 28 décembre dernier.

Publicité

En cause ? L’application des règles de revalorisation. Comme le rappelle Capital, "cette base de calcul est en effet indexée sur l’indice du coût de la construction, mesuré par l’Insee".

Pour ne pas avoir de mauvaise surprise, veillez donc à bien la prévoir dans votre budget.

A lire aussi :  Assurance emprunteur : cette mauvaise nouvelle fiscale qui vous attend