Pour bien isoler votre logement tout en luttant contre l'humidité, vous pouvez employer différents types de laines : laine de chanvre, laine de verre, laine de roche, etc. De quoi s'agit-il ?

Les laines minérales (laine de verre, laine de roche)

La laine de verre et la laine de roche constituent les principaux isolants utilisés par les professionnels du bâtiment pour isoler les logements, et sont fabriquées à partir d'éléments minéraux tels que le sable et la roche volcanique. Ces produits bon marché sont idéaux pour l'isolation thermique et acoustique, et offrent une très bonne protection contre les incendies. Toutefois, leur bilan écologique n'est pas très favorable en raison de leur mode de production gourmand en énergie, et de leur faible taux de recyclage.

Les laines végétales/animales (laine de chanvre ou mouton)

Les laines de chanvre et de mouton font partie des produits dits "biosourcés", jugés plus écologiques et renouvelables que les produits minéraux. Ils sont également plus denses, et peuvent prendre la forme de panneaux à installer dans les combles et les pièces exiguës. Cependant, ces produits d'origine végétale et animale sont aussi plus chers à l'achat, à l'exception notable de la ouate de cellulose en vrac.

Les isolants synthétiques (polystyrène, polyuréthane)

Publicité
Dérivés de la pétrochimie, les isolants synthétiques ont un bilan écologique négatif et produisent des vapeurs dangereuses en cas d'incendie. Toutefois, leur performance thermique est excellente et ils sont beaucoup plus denses, ce qui permet un gain de place appréciable. Ne craignant ni la pression ni l'humidité, ils sont parfaitement adaptés pour un usage en extérieur ou une pose sous dalle.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet