Votre PC a plus de 5 ans ? Son système d'exploitation est peut-être alors en fin de vie. Quels en sont les risques et les conséquences ?

Windows 7, c’est terminé. Microsoft a en effet annoncé que les mises à jour de sécurité pour le système d'exploitation vieux de 10 ans vont cesser. Les ultimes mises à jour ont d’ailleurs été effectuées le mardi 14 janvier, lors du traditionnel "Patch Tuesday". Cela signifie-t-il pour autant que les ordinateurs sous Windows 7 ne pourront plus être utilisés ? Bien évidemment, non. En revanche, ces PC peuvent désormais être plus vulnérables aux failles de sécurité, rapporte le site spécialisé 01 net.

Vous allez ainsi recevoir un message en plein écran notifiant la fin de vie du système d'exploitation.

 Capture Windows

Il remplace l’alerte Microsoft installé fin mars. Aucune nouvelle mise à jour vous sera proposée, même si vous les demandez manuellement.

Seules les entreprises utilisant des licences en volume pourront continuer à en recevoir, jusqu’en janvier 2023. Via un abonnement, elles pourront jouir des Extended Security Updates (ESU), uniquement pour les versions Professionnel et Entreprise.

Fin de Windows 7 : que risquez-vous ?

En cas de nouveau bug découvert dans Windows 7, aucun correctif ne sera apporté par Microsoft. L'éditeur ne publiera pas non plus de mise à jour afin de corriger une éventuelle faille de sécurité.

Conséquences ? Le système sera plus vulnérable face aux virus et pirates informatiques.  Certes, un antivirus à jour peut bloquer la plupart des attaques, mais le danger subsiste. Pour le limiter, mieux vaut donc ne pas se servir d’Internet Explorer, le navigateur de Windows 7 par défaut, qui est totalement obsolète. En revanche, privilégiez Edge ou Chrome, qui sont encore mis à jour pendant 18 mois.

Une question demeure alors : est-il préférable de changer d’ordinateur ?

Selon Microsoft, pour la plupart des utilisateurs de Windows 7, il est recommandé de passer à un nouvel appareil muni de Windows 10. Si votre ordinateur a moins de 5 ans, nul besoin de le changer. Il suffit "d’updater" votre appareil, en le faisant évoluer vers Windows 10. Rendez-vous pour cela sur le site du constructeur afin de savoir s’il propose des pilotes Windows 10 pour votre machine. Toutefois, si celle-ci est seulement dotée de 4 Go de mémoire vive et d'un disque dur, la puissance risque cruellement de manquer. Pour lui redonner un coup de jeune, pensez alors à le booster avec 8 Go de mémoire, ou un disque dur SSD.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.