Les vidéos sont légion sur le réseau social mais certaines d'entre elles, a priori sérieuses, sont pourtant de vrais pièges. Explications.  
©Getty Images

Attention à l’arnaque. Un nouveau type de vidéos se développe massivement sur Facebook depuis quelques mois et aurait fait plusieurs milliers de victimes, selon une enquête des journalistes David Lavaud et Frédéric Martel, diffusée sur France Culture le 10 avril.

Le procédé de l’arnaque est simple : une vidéo est publiée sur le réseau social et un clic sur celle-ci peut faire perdre de l'argent à l'internaute immédiatement. "Sans le savoir avec un simple clic depuis Facebook, vous êtes redirigé sur une vidéo. Si vous la lancez, vous acceptez 'tacitement' d'être facturé quelques euros, qui seront prélevés directement sur votre prochaine facture de FAI (Fournisseur d'accès à Internet, ndlr)", explique le site Europe1.fr, qui relaie l’information. La minute de visionnage coûte entre 1 et 2 euros.

Désactiver les fonctions Internet+

Le plus inquiétant est que ces vidéos semblent tout à fait ordinaires. Mais quelques signes permettent tout de même de les remarquer rapidement : la mention "Sponsorisé", des textes de présentation vantant la viralité de la vidéo ("plus de 2 millions de vues en 48H")… Ces vidéos sont publiées par des sociétés telles que TV-Illimité ou Dailysmile.tv.

Face aux risques, les journalistes à l’origine de l’enquête préconisent de "désactiver immédiatement toutes les fonctions Internet+ afin d’éviter tout prélèvement de ce type". Pour cela, il faut vous rendre sur votre espace personnel de votre opérateur Internet (Orange, Bouygues Telecom, SFR…) et désactiver cette fonction. 

En vidéo sur le même thème : Quelques conseils pour lutter contre le phishing  

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.