Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a annoncé vouloir faciliter les donations et revoir les plafonds d'abattement fiscal sur les transmissions. Si cette proposition venait à se concrétiser, les dons d'un grand-parent à l'un de ses petits-enfants pourraient être facilités. Explications.
Succession : ce qui pourrait changer pour les donations à vos petits enfantsIllustrationIstock

Faciliter les donations et revoir les plafonds d’abattement fiscal sur les transmissions. C’est une proposition de campagne d’Emmanuel Macron que le président de la République compte bien honorer lors de son second mandat.

Pour l’heure, il est possible de donner jusqu’à 100 000 euros à son enfant sans payer d’impôt. Un montant réinitialisé tous les 15 ans.

Après une réforme de la succession qui pourrait coûter près de deux milliards d’euros, comme l’indique Le Revenu, ce montant pourrait être augmenté à 150 000 euros par parent et par enfant.

D’après sa proposition de campagne, le montant des abattements pour donner à un frère, une sœur, une nièce, un neveu ou un petit enfant sans avoir à s’acquitter du moindre impôt pourrait être triplé !

Les dons aux petits enfants facilités

Si Emmanuel Macron parvient à mettre en place sa proposition de campagne, “l’abattement fiscal consenti sur les dons d’un grand-parent à son petit-enfant”, pourrait passer de 31 865 euros à 100 000 euros comme l’indique Capital.

Ainsi, la réforme effacerait tout impôt pour les dons inférieurs à 100 000 euros, et laisserait un reliquat de don exonéré”, comme le précise le magazine économique. En ce qui concerne les gros dons, “la taxation devrait fondre de 90%”.

Le délai de reconstitution de l’abattement, fixé à 15 ans entre deux donations, ne devrait pas être modifié.

Inflation oblige, cette proposition du président de la République n’est pas à l’ordre du jour immédiat du gouvernement Borne. La priorité des semaines à venir reste la protection du pouvoir d’achat des Françaises et des Français.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.