Vous souhaitez rester dans votre logement, mais ne disposez pas de liquidités suffisantes pour faire face aux dépenses du quotidien et de la dépendance ? La vente de votre bien en viager peut vous permettre de percevoir une rente à vie, et même de vous acheter une résidence secondaire à la mer.
 Retraite : et si vous vendez en viager pour augmenter vos revenus ?IllustrationIstock
Sommaire

Percevoir une rente le reste de sa vie, tout en restant dans son logement. Voici ce que permet la vente en viager. Pour les retraités cherchant un complément de revenus, cette solution peut donc être attractive. Car, une fois la vie active passée, la perte financière peut être conséquente. Elle est estimée à -25% en moyenne. À qui s’adresse la vente viagère occupée ?

Viager : tous les propriétaires peuvent y recourir

Comme le note La Lettre Conseils des Notaires dans son numéro d’octobre 2021, le viager s’adresse à l’ensemble des propriétaires, y compris ceux ayant des enfants. Les parents réduisent leur héritage, mais le viager leur permet d’être autonome financièrement. Afin de préserver l’intérêt des héritiers, une donation de tout ou partie du bouquet (capital réglé à la signature de l’acte). Car, lors de la vente en viager, l’acquéreur, appelé débirentier, récupère pleinement le bien qu’au décès du vendeur. Le prix de vente est souvent constitué du bouquet (bien que facultatif), et d’une rente, versée la plupart du temps mensuellement et à vie. Son montant, calculé selon la valeur vénale du bien, de l’espérance de vie du vendeur (crédirentier), et du taux de rentabilité du bien, peut être revalorisé chaque année. S’il n’existe pas d’âge précis pour vendre en viager, il est difficile de trouver un acheteur prêt à s’engager sur du long terme. C’est pourquoi les notaires préconisent d’y recourir entre 75 et 85 ans, d’autant qu’avant, la rente serait minimisée.

Comment est fixé le prix de vente ?

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.